Cyclisme français Cyclisme international

Thierry Gouvenou sur la 5ème étape du Tour de France modifiée: « les routes sont de moins en moins adaptées aux courses cyclistes »

SONY DSC

Le parcours de la 5ème étape du Tour de France 2022 a été modifié en raison d’un aménagement urbain qui rendrait dangereuse l’approche du premier secteur pavé le 6 juillet.

En conséquence, la distance de l’étape entre Lille et Arenberg Porte du Hainaut, initialement de 153,7 kilomètres, a été augmentée de 3,3 kilomètres, pour atteindre 157 kilomètres.

 Thierry Gouvenou (directeur de course du Tour de France) à AFP: « Par rapport à nos reconnaissances de l’automne dernier, un îlot a été mis en place de chaque côté de la route à 500 mètres de l’entrée sur les pavés

Cet aménagement a été installé dans le but d’améliorer la sécurité routière mais pose des problèmes de sécurité pour un peloton qui sera très certainement lancé à vive allure à l’approche du premier secteur pavé. L’entrée sur le premier secteur pavé, c’est comme une ligne d’arrivée »,

La solution adoptée en remplacement consiste à emprunter ce secteur pavé, entre Villers-au-Tertre et Fressain au sud-est de Douai (Nord), en sens inverse, sans modifier la distance totale de pavés qui reste de 19,4 kilomètres.

Tous ces aménagements urbains inquiètent Thierry Gouvenou pour le futur des courses et notamment du Tour de France

 » Les routes sont de moins en moins adaptées aux courses cyclistes «