Cyclisme international

Remco Evenepoel: « Gagner mon premier Liège Bastogne Liège, c’est incroyable! »

C’était la dernière chance pour le Team Quick Step Alpha Vinyl de sauver ce printemps poisseux, et c’est le « gamin » de 22 ans, Remco Evenepoel qui remporte Liège Bastogne Liège. Et de belle manière qui plus est! Evenepoel a placé une attaque foudroyante sur la Côte de la Redoute, lâchant le groupe des favoris et reprenant un par un les derniers rescapés de l’échappée du jour. 

Sur la Côte de la Roche aux Faucons, il a placé une deuxième attaque pour se retrouver seul. Personne ne le reverra et il l’emporte avec 48 secondes d’avance sur ses dauphins Quinten Hermans et Wout van Aert. C’était aussi sa première participation à ce Monument. 

Remco Evenepoel à Wielerflits: « C’est génial. C’était très dur et avec le vent de face, très difficile de garder le rythme. Mais je savais aussi que tout le monde souffrait parce que la journée avait été dure et longue. C’était mon meilleur jour sur le vélo (..)

Tout d’abord, je tiens à remercier toute l’équipe de m’avoir protéger pendant toute la journée. Nous avons eu un printemps difficile, mais nous avons continué à nous battre avec l’équipe. Nous n’avons jamais abandonné et nous avons continué à y croire »,

Son première Liège Bastogne Liège

« Gagner mon premier Liège-Bastogne-Liège, c’est incroyable!  C’est ma course préférée. C’est un rêve qui devient réalité. D’autant que j’arrive en solitaire. Je me suis senti en pleine forme toute la journée. Sur La Redoute, je voulais lâcher une bombe. J’ai pu garder le cap jusqu’à l’arrivée.

J’ai eu beaucoup de problèmes au cours de l’année et demie écoulée, mais j’ai enfin l’impression que tout va bien et que tout redevient stable. Je suis presque redevenu le meilleur Remco que je puisse être, et je l’ai montré aujourd’hui. Je suis très fier et heureux. Je tiens à remercier chaleureusement tous ceux qui m’entourent. Mes amis, ma famille, l’équipe, le staff, Patrick Lefevere… Ils ont toujours continué à croire en moi.

Je n’ai pas de mots pour décrire cela. C’est ma course préférée. Gagner ici avec presque une minute d’avance, je suis très fier et heureux . J’ai eu la chair de poule d’être ainsi encouragé par les supporters wallons. Je veux les remercier tous, ils m’ont fait avancer. J‘espère que tous les coureurs de l’équipe pris dans la chute vont bien. »