Cyclisme international

Wilko Kelderman choisit le Giro: « Je ne me suis pas amusé sur le dernier Tour de France »

5ème du dernier tour de France, le néerlandais Wilco Kelderman (Bora Hansgrohe) a expliqué, au journal NOS, pourquoi il avait choisi le Giro cette année

Wilco Kelderman:« Je ne me suis pas beaucoup amusé sur le Tour. Je ne pouvais que suivre »

Blessé en fin de saison sur le Tour du Benelux (fracture de la hanche et deux côtes cassées), le champion néerlandais  est revenu à l’entraînement et retrouve les sensations. 

« J’ai assez bien récupéré de la hanche, les côtes cassées me faisaient plus mal. Mais ils ont également découvert qu’une fracture de ma main ne guérissait pas correctement. Il a fallu l’opérer. J’ai dû y aller doucement pendant encore six semaines.

Son principal objectif pour 2022 ? Le Tour d’Italie. Il y a deux ans, Kelderman a terminé troisième du Giro

« Je me demandais dernièrement ce que je voulais vraiment faire cette année et l’idée de refaire le Giro m’excitait. Et avec l’équipe avec laquelle nous partons, c’est parfait. Avec Kelderman, Jai Hindley (2ème du Giro 2020), Emanuel Buchmann et Lennard Kämna   »

Kelderman : « J’ai hâte d’y être. S’il m’est possible de gagner le Giro ? Ça dépend. C’est plus un objectif d’équipe qu’un objectif personnel. »

Pas de Tour de France

« Je ne me suis pas beaucoup amusé sur le Tour de France. Je ne pouvais que suivre. Je n’étais pas assez bon pour rivaliser avec les meilleurs. Des coureurs comme Pogačar et Roglič sont trop bons, ils sont un cran au dessus. Je l’aime un peu moins stressé »