Cyclisme français Cyclisme international

Greg van Avermaet retarde son rappel de vaccin pour disputer au mieux les classiques de printemps

Pas de 3ème injection du vaccin contre la covid pour Greg Van Avermaet pour le moment. Ce dernier  a décidé d’attendre la fin des classiques pour le faire. 

Greg van Avermaet: « J’ai été vacciné l’été dernier. Je n’ai pas trop aimé ça sur le Tour de France, entre autre. Je ne veux plus refaire cette erreur (…) Après ça je n’ai plus atteint mon niveau. Et ce n’était pas dû à mon âge, car quatre semaines avant cela, je courais sur des finales de courses. Alors quelque chose d’autre se passait. Je pense avoir mal choisi le moment pour mon deuxième vaccin : juste avant le Dauphiné, après un dur entraînement et juste avant une course difficile.

En tant qu’athlète de haut niveau, vous devez bien choisir vos moments. Avec moi, ce vaccin a sans aucun doute eu un impact négatif sur mon corps, de sorte que j’étais incapable de rouler à haut niveau. . »

Van Avermaet a même voulu abandonner le tour 

« Mais l’équipe ne voulait pas que je quitte le Tour. Ensuite, vous continuez bien sûr à suivre les faits. C’est ce qui m’est arrivé. Ce n’est que dans la période autour de Paris-Roubaix (octobre) que j’ai retrouvé un meilleur niveau. »

Le rappel retardé

 » J’ai maintenant décidé d’attendre la fin des classiques. Cela me semble être la meilleure solution. Concrètement, cela signifie que des finales auront lieu. Ma carrière s’est construite là-dessus : atteindre constamment un haut niveau avec des pics occasionnels. Je crois que je peux encore le faire. »