Cyclisme international

Mark Cavendish: “Le peloton féminin construit un avenir pour les jeunes et pour ma fille”

Mark Cavendish repart pour cette saison 2022 avec le team QuickStep-AlphaVinyl . Après un come-back exceptionnel lors de la saison 2021 avec quatre étapes du Tour de France et le maillot vert , le Manxman a chuté lourdement durant l’intersaison sur les 6 jours de Gand, ce qui lui vaut un retour plus tardif cette année. Un retard accentué aussi avec le “home jacking” qu’il a subi, lui et toute sa famille. Son calendrier n’a pas encore était publié. 

Mark Cavendish à Cyclingnews: “Nous avons une idée approximative de ce que nous voulons faire, mais évidemment, j’ai tardé à commencer l’entraînement après ma chute. Je travaille tous les jours de plus en plus pour rattraper ma forme physique. Je suis content de la façon dont les choses se déroulent.

J’ai un travail à faire et c’est de courir sur mon vélo. Je pense que chaque année, que vous ayez gagné ou non, c’est la même chose et de faire de son mieux. Je le ferai à nouveau.”

Il n’est pas sûr d’être sélectionné pour le Tour de France. En effet, Patrick Lefevere préfère miser sur Fabio Jakobsen et le manager Belge ne l’a jamais caché mais le Manxman préfère botter en touche à la question   

“Tous les coureurs cyclistes veulent aller sur le Tour de France. Je suis un coureur  professionnel. Je ferai tout ce que je peux pour être en forme sur chaque course C’est le travail d’un coureur pro. Je l’ai fait l’année dernière. Même lorsque je ne connaissais pas mon programme, je me suis assuré d’être en forme pour chaque course à laquelle j’ai participé. Je vais continuer à le faire car c’est ce que j’ai fait toute ma carrière.”

Son amour pour la Quick Step

“Cette équipe est connue pour être assez facile à intégrer. Il ne faut pas longtemps pour se sentir bien accueilli et faire partie de la famille. J’ai ressenti cela peut-être en décembre 2020, c’était un peu nouveau, mais en janvier je me suis senti le bienvenu, et je le suis toujours. J’espère que les nouveaux gars de l’équipe se sentent aussi bien que moi à la même époque l’année dernière.

Je pense qu’il est important que vous soyez comme dans une famille . Ce n’est pas seulement dans le cyclisme, c’est dans la plupart des domaines. Si les gens se connectent sur un plan émotionnel, alors les performances seront meilleures. Je ne pense pas que cela s’applique uniquement au cyclisme”

Le cyclisme (jusqu’alors sport de riche ) devient populaire en UK 

J’ai la chance de pouvoir faire du vélo en tant que professionnel. En Belgique, le cyclisme est dans l’ADN de tout le monde mais pouvoir assister à la croissance du cyclisme dans d’autres pays et au cours de ma carrière, c’est un plaisir que je n’aurais jamais imaginé. Quand j’ai commencé, le cyclisme était différent. C’est génial à voir pour la génération future et pour mes enfants. Le cyclisme va devenir une plateforme, ce n’est plus un petit sport de niche comme quand j’ai commencé. C’est super agréable “.

Le cyclisme féminin

“En voyant ce que mes collègues féminines sont parvenus à faire pour la croissance du cyclisme féminin…  Elles posent les bases pour que ma fille ait le choix de faire du vélo, pas seulement d’essayer de le faire, mais elle peut aussi choisir de le faire en tant que professionnelle si elle le souhaite. Je suis ému à ce sujet. Le peloton féminin construit un avenir pour  les jeunes coureuses et pour ma fille, et on doit être reconnaissant pour cela.”

PHOTO par by SWPix; Mark Cavendish venu soutenir le peloton Féminin sur le Women’s tour (Tour de Grande Bretagne Féminin)