Cyclisme français Cyclisme international

Deux de prison et 30 000 euros requis contre le Français Bernard Sainz, alias Docteur Mabuse

Déjà condamné  2014 par la justice Française à deux ans de prison dont vingt mois avec sursis, pour incitation au dopage et exercice illégal de la médecine, dans une affaire qui avait entaché le cyclisme tricolore dans les années 90,  Bernard Sainz (78 ans) alias “Docteur Mabuse” , était de nouveau jugé ces derniers jours  devant le tribunal correctionnel de Paris pour exercice illégal de la médecine et de la pharmacie et incitation au dopage.
.
En février 2019, la cour d’appel de Caen lui a infligé 12 mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende dans une autre affaire dans le milieu cycliste pro et amateur.
.

Cette fois ci, en 2021, le parquet a requis une peine de deux ans de prison ce lundi et 30.000 euros d’amende contre le Français. Le parquet a aussi souligné que Bernard Sainz n’était “plus accessible au sursis” en raison de ses condamnations antérieures, la procureure a aussi demandé que ce dernier soit frappé d’une “interdiction professionnelle définitive” dans le domaine de la santé et sportif. Son sursis précédent risque donc de tomber par la même occasion. 

Pour ce qui est de l’ancien coureur amateur Loïc Herbreteau, 45 ans, qui est soupçonné d’avoir mis en relation des sportifs avec Bernard Sainz, la procureure a requis une peine de neuf mois de prison avec sursis et d’une amende de 5.000 euros pouraide à l’usage de produits dopants“.

Le ministère public a demandé six mois de prison avec sursis et 8.000 euros d’amende contre l’ancien acteur Pierre-Marie Carlier, 56 ans, jugé pour avoir mis son fils Alexis, coureur cycliste, en contact avec Bernard Sainzen vue d’améliorer ses performances sportives“.

Bernard Sainz jouit toujours d’une certaine popularité parmi d’anciens coureurs pros Français.  Il a aussi été directeur sportif adjoint au sein de l’équipe l’équipe Gan Mercier. Il n’hésite pas à mettre en avant les champions qu’il a soigné comme Raymond Poulidor, Cyrille Guimard etc. Mais aussi   Philippe Gaumont (convaincu de dopage), mort à 40 ans après un accident cardiaque.
<