Cyclisme français Cyclisme international

Peter Sagan: “Je n’ai pas compris pourquoi le test de dépistage de drogues”

Après s’être excusé sur son compte facebook auprès du policier qu’il a poussé mais aussi envers ses fans, Peter Sagan a tenu a s’expliquer sur les faits réelles de son histoire  lors d’une “soirée arrosée” selon le journal Français Nice Matin.

Selon le journal, Sagan était en voiture avec son frère au volant. Les deux avaient violé le couvre-feu après une soirée et ils ont été arrêtés. De plus, cela aurait abouti à une légère rixe , dans laquelle un “ivrogne” Peter Sagan a refusé de sortir de la voiture et s’est défendu “comme un fou”. “Il craignait de devoir “se faire vacciner”,

Peter Sagan a tenu a remettre les choses en place auprès du site Cyclingnews

«Je n’étais pas dans une voiture, comme cela a été rapporté par le journal. J’étais à l’arrière d’un scooter électrique avec mon frère Juraj au volant. Peu avant, J’étais dans l’appartement de mon ex-femme en train de mettre mon fils au lit. J’avais alors bu quelques verres de vin puis j’avais décidé de regagner mon appartement alors que le couvre-feu avait déjà commencé. Je devais le faire parce que c’est mon adresse pour les contrôles antidopage.”

Pour effectuer la traversée d’environ 500 mètres, Peter est monté à l’arrière du scooter électrique de son frère Juraj. 

“Donc je ne conduisais pas et je n’étais pas dans une voiture. Je n’ai pas non plus eu à subir de test d’alcoolémie. La police a voulu m’emmener à l’hôpital pour un test de dépistage de drogue, ce que je n’ai pas compris. C’est pourquoi j’étais si en colère et pourquoi j’ai poussé un flic.”

Et la peur de se faire vacciner ? Un mensonge

Sagan a déclaré à cyclingnews qu’il n’était pas contre les vaccinations, comme l’écrivait lundi le journal français Nice Matin. Et qu’il n’avait pas peur d’être vacciné à l’hôpital. Il est totalement vacciné.

 

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire