Cyclisme international Divers

Chris Froome: “Après ce que j’ai vécu, rien ne garantit que je puisse gagner le Tour une cinquième fois, mais cela reste mon objectif”

Chris Froome  (Israël Start Up Nation) a vécu une année difficile. Il lui a fallu 2 ans au quadruple vainqueur du Tour pour revenir à niveau correct après sa terrible chute sur le Dauphiné en 2019. Il a accepté le fait qu’il n’était pas encore compétitif sur le dernier tour de France mais il s’accroche toujours à ce rêve de remporter un 5ème même devant cette nouvelle génération qui a changé la donne. Cette motivation, c’est ce qui le pousse à remonter et souffrir sur un vélo. 

Chris Froome à Cyclingnews: “les principes fondamentaux de ma physiologie n’ont pas changé. Il n’y a aucune garantie que je puisse gagner un autre Tour, un cinquième Tour, après ce qui s’est passé et ce que j’ai vécu. Je le sais tout ça, mais cela reste mon objectif. C’est ce qui me pousse à me donner à 100%

La souffrance a donné plus de perspective sur ma carrière et ma vie.

Si c’est en 2022, l’année d’après, ou l’année d’après, c’est ce vers quoi je vais continuer à travailler jusqu’à ce qu’il devienne évident que ce ne soit pas possible. C’est ce qui me fait monter sur mon vélo tous les jours. Tant que je peux voir la progression dans mon travail, alors je vais croire que c’est encore réalisable et je vais continuer à travailler pour cet objectif

La souffrance a donné plus de perspective sur ma carrière et ma vie. Cela m’a rendu tellement reconnaissant pour la position dans laquelle je suis. J’ai eu une deuxième chance d’être un coureur professionnel. Je sais que peu de gens l’ont cette chance, alors je suis plus reconnaissant que jamais et cela m’a donné la motivation de revenir à mon ancien niveau.”

Sa chute sur la 1ère étape du Tour de France 2021

“J’ai été grièvement blessé dans cet accident il y a deux ans, mais c’est en juin que j’ai senti que les blessures étaient derrière moi. Je vois ce moment comme le point zéro sur mon chemin vers la récupération et le retour à mon plein potentiel. Avant juin, j’étais en territoire négatif parce que ma jambe droite n’était tout simplement pas là où elle devait être

Je travaille toujours au gymnase et je fais de la rééducation, mais maintenant je me concentre sur le côté vélo et sur la reconstruction de ma condition de coursier.

La seconde moitié de la saison a été beaucoup plus amusante parce que je me suis concentré sur le fait de revenir là où j’étais avant le crash. Je vois les gains apportés de plus en plus. ”

 

Le tour de France 2021 :Je suis resté sur le Tour et j’ai souffert pour arriver à Paris

“Revenir sur le Tour était un objectif tellement important pour moi. Je pensais à prendre le départ du Tour depuis l’accident de 2019, c’était quelque chose qui m’a poussé à continuer. Y retourner était un grand accomplissement. Puis tomber soudainement sur la 1ère étape était difficile à supporter.

J’aurais probablement abandonné sur d’autres courses, ou sur d’autres Tours, avec des blessures de cette ampleur. L’accident m’a laissé beaucoup de douleur. J’ai été complètement contusionné sur ma hanche gauche et mon fessier pendant des semaines après l’accident , et j’avais encore mal aux côtes en arrivant à Paris et en roulant sur les pavés des Champs Élysées.

Je suis resté sur le Tour et j’ai souffert pour arriver à Paris. Mais je voulais avoir le rythme du Tour dans mes jambes, alors je suis allé en profondeur. Arriver à Paris a été une victoire personnelle importante.”

 2022, une saison face à cette jeune génération qui laisse peu de chances aux “anciens”

Certains des coureurs plus âgés comme Alejandro Valverde, Riche Porte et Geraint Thomas sont toujours dans le peloton, tous sont des gagnants sur la saison 2021

Froome: “Ce qui  me donne de l’espoir. Ce n’est pas que le nouveau niveau des jeunes soit 20 pour cent plus élevé que tout le monde. Les gars plus âgés sont toujours là. C’est logique pour moi que si je peux revenir à mon ancien niveau, alors je dois courir avec et contre ces gars.”