Cyclisme français Cyclisme international

Marion Rousse (Directrice du tour de France Dames): “Nous avons désormais un joyau entre les mains. À nous de le faire briller comme il se doit”

On annonce le premier Tour de France féminin en 2022. Mais en réalité, c’est la 3ème tentative d’ASO.  Il existait déjà entree 1984 et 1989,  et le France le remporta par trois fois avec Jeannie Longo, la première vraie ambassadrice du vélo féminin.

Et puis la seconde fois fut ente  1992 et 1998 mais une fois de plus ça n’a pas marché.

Mais avec l’arrivée de la Nordiste  Marion Rousse , qui sait ce qui peut se passer dans les années à venir?  On espère tous que le cyclisme féminin va enfin être reconnue. Les paroles machistes  de Marc Madiot (“j’empêcherai ma soeur de faire du vélo sinon je le renierai”) n’ont plus lieu d’exister. La femme est désormais l’égale de l’homme en 2021 au grand dam des plus … 

Et Marion Rousse, en tant qu’ancienne coureuse , consultante sur France TV, et surtout vice présidente du Tour de la Provence auprès de Pierre Maurice Couratd, sait exactement où elle met les pieds. Elle connait le profil du défi qui l’attend ! 

Elle veut vraiment que le cyclisme féminin soit autant reconnu que celui des hommes. Un travail de Titan mais avec cette génération de spectateurs, de coureuses, les choses sont enfin envisageables.  

Quand le journal RTBF lui pose la question sur sa nomination par ASO, voilà sa réponse. 

Marion Rousse à RTBF: ” J’étais d’abord honorée, je pense que c’est le mot qui convient ! Quand Christian Prudhomme m’a appelée, je n’y croyais pas trop au début. Je me suis que c’était quand même un gros poids, une grosse responsabilité.

L’équipe m’a alors expliqué le projet car je voulais savoir où ça en était vraiment et ce que ça allait donner. Les réponses m’ont tout de suite convaincue. Vous verrez, ce sera une grande réussite. Il y aura huit étapes. Le cyclisme féminin espérait un tel Tour depuis plusieurs années. C’est un cyclisme qui a évolué avec l’apparition de nombreuses nouvelles courses. Par exemple, le premier Paris-Roubaix fut un grand succès début octobre. Mais je pense qu’il manquait dans le calendrier une course par étapes de référence… la voici donc ! Nous avons désormais un joyau entre les mains. À nous de le faire briller comme il se doit ! ”

Le Tour de France Féminin, véritable fer de lance pour les femmes? .

” Oui, c’est ça ! Qu’importe que l’on parle de garçons ou de filles, si tu interpelles quelqu’un dans la rue et que tu lui dis que tu es cycliste, directement la personne te demandera si tu as fait le Tour de France ! Et si tu réponds ” non “, alors tu ne seras pas considéré comme un vrai cycliste…

C’est ainsi dans les mœurs et les mentalités depuis toujours. Et donc cette Grande Boucle féminine va être incroyable, c’est une belle récompense pour toutes les filles. (…)   Ça va lancer la course et permettre au vélo féminin d’entrer dans le cœur des spectateurs et des téléspectateurs. ”

Elle n’étais pas née quand Jeannie Longo remporta sont 3ème Tour de France Féminin en 1989. Longo eut le droit aux moqueries de plusieurs champions comme Marc Madiot.  Mais depuis, les mentalités ont changé, les esprits se son ouverts les” lourds ” se sont faits moins nombreux

Marion Rousse à RTBF: ” Les époques n’ont plus rien à voir ! Même si vous comparez avec la période encore récente où je roulais  tout a évolué. J’étais soi-disant professionnelle mais je devais aller travailler à côté… en me retrouvant dans le peloton avec des adversaires qui, elles, étaient vraiment payées.

Le vélo masculin fait sa part de boulot également puisque certaines équipes, comme Trek-Segafrefo, déclinent leurs structures au féminin (..) Cela intéresse de plus en plus les sponsors, ce qui est hyper important. En termes d’audiences, Paris-Roubaix a été un vrai succès. Il y a donc un réel intérêt qui dépasse le phénomène de mode ”

Pourquoi pas 3 semaines au lieu de 8 jours? 

Honnêtement, je ne sais pas si passer à trois semaines serait une super idée. On en a d’ailleurs parlé avec de nombreuses coureuses. Pourquoi pas, d’ici quelques années, augmenter le nombre de jours. Mais on va commencer avec huit étapes, en les organisant le mieux possible et en mettant les filles dans les meilleures conditions car elles seront traitées exactement comme les hommes ! Toutes les télévisions du monde seront là avec des directs quotidiens. (…)