Cyclisme international

Sonny Colbrelli: “Je suis arrivé avec des pneus crevés”

La marque de pneus Continental ne pouvait rêver de meilleure publicité suite aux déclarations du vainqueur de Paris Roubaix Sonny Colbrelli (Team Bahrain Victorious). 

En effet, ce dernier a avoué, à la Gazzetta Dello Sport, qu’il avait crevé à deux reprises durant la course mais il ne s’est jamais arrêté grâce à ses pneus “tubeless” (anti pincement) de la marque Continental (pas encore distribué au grand public): les pneus Continental Grand Prix 5000 S TR. 

Sonny Colbrelli: “Je suis arrivé au Vélodrome avec des pneus crevés.  J’ai crevé par deux fois,  La première fois dans l’un des premiers tronçons, la deuxième fois dans la forêt d’Arenberg. Mais la mousse du tubeless, une sorte de mastic , a bouché le trou. Heureusement, je n’ai pas eu à m’arrêter.”

Colbrelli a  aussi déclaré qu’il était parti avec des pressions de pneus de 3,4 bars à l’avant et de 3,8 bars à l’arrière. Après l’arrivée, malgré ses deux fuites, il avait encore 3 bars à l’avant et 2,8 bars à l’arrière.

Photo Chris Auld

 

Les pneus  “tubeless” sont des pneus qui n’utilisent pas de chambre à air pour garder le pneu gonflé. Au lieu de cela, ils ont des jantes étanches, un pneu étanche et un liquide anti-crevaison, On retrouve ce système surtout en VTT  où le “tubeless’ est déjà bien implanté. C’est ce fluide anti-fuite, “le mastic”, que Colbrelli a remercié .

Son compatriote Gianni Moscon n’a pas eu cette chance au moment où il semblait seul sur le chemin de la victoire et il a perdu un temps précieux lorsqu’il a dû mettre pied à terre et prendre  un nouveau vélo. 

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire
  • Quand les routards découvrent le tubeless alors que les compétiteurs en XC ne mettent plus de préventif pour gagner 60g sur leurs machines… C’est moi ou on marche sur la tête