Cyclisme Cyclisme international

Mathieu van der Poel: “Est ce que je peux gagner Roubaix? Je pense que oui”

Mathieu van der Poel  (Alpecin Fenix) prendra le départ pour la première fois de Paris-Roubaix ce dimanche prochain. Et si l’on se pose encore des questions sur sa motivation, le champion Néerlandais répond avec confiance. “Est ce que je peux gagner Roubaix  ? Je pense que oui”

Van der Poel a reconnu certains secteurs pavés y compris celui de Wallers.

Mathieu van der Poel : “Non, ils n’étaient pas mouillés, ils étaient même secs. Une seule bande était un peu boueuse et glissante, mais pour le reste ce n’était pas si mal que ça. Alors non, je ne sais pas encore ce que c’est que de rouler sur des pavés glissants. On verra ça dimanche. Je peux en effet imaginer que c’est plus dangereux quand c’est mouillé.”

J’attends avec impatience un Paris Roubaix sous la pluie

“J’attends avec impatience un Paris-Roubaix sous la pluie, ça a l’air cool. Bien sûr, je comprends ce que disent les autres coureurs, que c’est dangereux et qu’il y a plus de chances de chutes, mais j’ai quand même hâte. Il faut juste être un peu plus prudent que lorsque c’est sec. C’est déjà du cyclisme technique par temps sec, ce sera encore plus difficile par temps humide

En tant que cyclocrossman, je pourrais avoir un avantage sur les pavés. D’un autre côté, vous roulez en meute et vous n’avez souvent aucun contrôle sur ce que les autres font pour vous. Il sera important de faire attention, de bien courir devant et d’éviter autant que possible les ennuis. Mais vous ne pouvez pas avoir le contrôle total sur Roubaix.”

Son dos? 

“Ces problèmes de dos n’ont pas encore disparu, mais cela ne me dérange pas en course. J’espère que le mondial m’a donné ce petit plus. Je savais que ça allait être difficile d’être au top de ma forme lors de ce rendez vous. Mais avec cette course à mon actif, j’espère être plus fort sur Roubaix.

Est que je peux prendre la victoire en enfer ?

“Oui, je pense que oui. Pourquoi pas. Beaucoup de choses sont possibles dans une telle compétition. Ce serait chouette de bien terminer la saison, mais en même temps je sais aussi que c’est difficile de gagner là-bas”