Cyclisme international

Pas de Tour de France en 2022 pour Mark Cavendish si il reste avec la Deceuninck Quick Step

Le manager de Deceuninck-QuickStep, Patrick Lefevere, a indiqué que Mark Cavendish ne participerait pas au Tour de France 2022  s’il restait avec l’équipe l’année prochaine. Le Boss Belge a aussi que le Manxman surestimait sa valeur lors des négociations contractuelles. 

Les deux hommes ne sont pas tombés d’accord sur les termes d’un nouveau contrat. Le Belge lui a fait une offre pour une prolongation d’un an. Cependant, Mark Cavendish serait à la recherche d’un accord à plus long terme et plus lucratif.

Patrick Lefevere au Het Nieuwsblad: “Je respecte Mark Cavendish. Nous avons sauvé sa peau. Nous lui avons donné tous les outils. Il a relevé le défi et il l’a fait. Et maintenant, ça commence. il pense qu’il est temps d’encaisser de l’argent à nouveau.

Est-ce qu’il fera la même chose en 2022? Cela me semble peu probable ? Et puis la prochaine discussion commence, combien il devrait gagner l’année prochaine. C’est une question très difficile, même pour moi. Je peux difficilement donner à quelqu’un qui gagne quatre étapes du Tour et le maillot vert, quatre étapes du Tour de Turquie et une étape du Tour de Belgique le même salaire que cette année. Mark Cavendish a des attentes très élevées à cet égard et je suis très réaliste. C’est un mariage difficile.

Il commence maintenant à me parler de son image. Il me dit : ‘Avec mon image je vaux tellement’. Je lui dis alors : “Ton image à Londres est différente de ton image en Flandre, avec tout le respect que je te dois”  Aucun de mes sponsors Flandrien vont faire amende honorable pour payer à Mark Cavendish un salaire plus élevé pour son image.”

Le Tour de France 2022 sans Mark Cavendish

“Je sens qu’il (Cavendish) veut retourner sur le Tour l’année prochaine. Mais je n’irai pas sur le Tour avec deux sprinteurs l’année prochaine. En 2002, Fabio Jakobsen sera notre homme pour le Tour. Mais je comprends Mark : imaginez s’il peut gagner un de plus dans le Tour, alors Cavendish entrera dans l’histoire. Mais dois-je prendre le risque de sacrifier quelqu’un qui pourrait être plus rapide que Mark ? Pour un record qui ne nous est essentiellement d’aucune utilité en tant qu’équipe. Et puis, si il bat le record, il pourrait aussi me demander un bonus.”

Dans le contrat que Mark Cavendish propose à Patrick Lefevere, le Manxman voudrait aussi une reconversion au sein de l’équipe comme relation publique par exemple

Patrick Lefevere: “Qu’allons-nous faire de lui ? De nombreux coureurs deviennent des coachs de performance en fonction de leur expérience de coureurs, mais une formation est également nécessaire. Il veut aussi marcher à côté de moi, apprendre le métier, être un homme de relations publiques. Je  lui dis alors : “Tu n’as pas de chance, j’ai signé avec mes principaux sponsors jusqu’en 2027, qu’est-ce que tu vas m’apprendre ?”