Cyclisme français Cyclisme international Divers

Joël Pelier : “Merci Mr Chris Froome, pour tout ce que vous êtes”

Voilà, le Tour de France 2021 aura bientôt vécu, vive le Tour 2022 !

Et sur cette édition, on a vu des jeunes champions effrontés se foutant bien du protocole ou de la bien séance établie. On a vu Mathieu van der Poel en larmes quand il a endossé ce maillot jaune si cher à son coeur, ce bout de tissu que son Grand Père, le Grand Poulidor, n’avait jamais porté. On a vu un champion du monde remporter la 1ère étape, quoi de plus beau pour ouvrir le bal?  On a vu le come-back incroyable de Mark Cavendish. Qui aurait mis une pièce sur Mark? Patrick Lefevere file une leçon à certains managers sur la façon de gérer une équipe et surtout l’être humain. On a vu ce jeune Aigle de Tadej Pogacar s’envoler de nouveau, ne laissant aucune chance ou de cadeau à ses adversaires, tel un rapace! Au passage, il remet en place certains Aiglons qui se voyaient déjà dominer les sommets alors qu’ils battent à peine les ailes! 

Mais j’ai vu aussi ce champion incroyable! Bien plus qu’un champion, j’ai vu un homme dans le sens le plus noble du terme. Merci Mr Chris Froome pour cette leçon d’humilité, de respect, de courage, de passion, merci pour cette leçon de vie! 

Vous, Mr Chris Froome, êtes un Seigneur. 

Vous qui avez remporté 4 tours de France, vous qui avez porté ce maillot jaune,vous qui vous être battu comme un guerrier même quand les Dieux du ciel vous envoyez gouter du bitume sur les pentes du Mont Ventoux. Vous qui vous releviez, debout et droit sur vos jambes, pour courir vers la victoire! Vous, Mr Chris Froome, êtes un Seigneur. 

Vous qui avez subi la haine et la violence de certains  abrutis, vous qui avez damné ces cons en les envoyant sur orbite, ces imbéciles incultes des leçons de vie, celles pour laquelle on se bat pou retrouver le chemin de l’Espoir. Vous qui connaissez  le nombre d’années de sacrifices qu’il faut pour atteindre nos rêves de gamin. 

Oh! Nombre de médias et de spécialistes à la con ne donnaient pas chère de votre peau quand vous vous êtes retrouvé sur ce lit d’hôpital, l’âme blessée et emprisonnée dans ce corps en morceau. J’ai aussi  connu ce moment atroce où les doutes  vous envahissent et vous rongent le cerveau (Je suis resté vingt jours dans une coquille après ma chute sur la Vuelta). De ce moment, j’y ai laissé des plumes, des cicatrices physiques et mentales qui ont mis bien du temps à se refermer. Vous, Mr Froome, vous en êtes revenu. Vous n’avez rien dit, vous êtes simplement remonté sur ce vélo et vous avez envoyé au Diable les “quand dira t-on”.

Le premier jour du reste de votre vie sur ce tour de France 2021

Puis ce fut alors le premier jour du reste de votre vie. Restez debout mais à quel prix? Et de ce prix, vous nous avez filé une beigne, une leçon de courage et d’humilité. Vous, le quadruple vainqueur du tour, êtes devenu cet équipier, celui qui porte les bidons pour les autres! Combien de “Divas”  avec seulement quelques victoires au compteur, auraient accepter de redevenir un simple équipier? Peu et même aucun je pense….

Avec Sylvan Adams et Oscar Guerrero (DS du team Israel Start up Nation)

 

Vous, même si vous êtes dans le bas du classement général du tour de France aujourd’hui, vous êtes au plus haut de ce que l’homme peut avoir de plus beau et de meilleur. Vous vous foutez bien de la place, seul compte l’aventure humaine désormais! Les preuves vous les avez déjà donné et par quatre fois.  Vous n’avez jamais abandonné malgré la douleur, la souffrance, les doutes. Et sur ce tour 2021, vous vous êtes relevé bien plus haut que les sommets à Tignes ou au Ventoux ! 

 Et comme disait Jean Paul Eluard: “Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez vous“. Votre rendez vous était ce Tour de France, celui d’une nouvelle vie qui s’offre à vous, celui où la pudeur de votre cœoeur impose le respect. Je vous regarde de loin signant et posant avec ces spectateurs dont certains vous ont fait souffrir autant que les lacets de l’Alpe d’Huez. La rancoeur n’est pas dans votre vocabulaire et pour avoir frôlé la mort,  vous savez que la vie est beaucoup trop courte pour s’attarder sur ces moments les plus sombres.

Oui, Mr Chris Froome, outre le quadruple vainqueur du tour, vous êtes devenu à mes yeux d’humain et d’ancien coureur, un Immortel, avec toutes les valeurs que cela implique. Alors je voulais juste pour adresse un mot pour ce que vous avez fait pour le cyclisme et ce que vous êtes en tant qu’homme, vous nous prouvez que tout n’est pas pourri ici bas, que l’homme peut être beau, alors…. MERCI Mr Chris Froome! Pour tout ce que vous êtes… “

PHOTO NOA ARNON/ISRAEL START UP NATION

Joël Pelier