Cyclisme français Cyclisme international

Oliver Naesen: “Comment diable suis-je censé attaquer ces gars (van Aert et van der Poel) avec un vélo?”

Oliver Naesen sera sur le Tour de France avec son team AG2R Citroen. Il espère bien faire un “truc” sur la Grande Boucle mais il reconnait que ce sera difficile face à deux coureurs comme Mathieu van der Poel et Wout van Aert, surtout la première semaine. Il s’est confié au Het Nieuwsblad. 

Oliver Naesen: “Chaque génération a ses champions. J’ai fait l’expérience avec celles de Boonen-Cancellara, Van Avermaet – Sagan. Et maintenant on a affaire à Van Aert – van der Poel. Mais on ne voyait Tom Boonen et Fabian Cancellara qu’au printemps et peut-être sur quelques étapes du Tour. Mathieu et Wout gagnent dès le début de saison et sont favoris dans toutes les classiques. L’an dernier, Van Aert était également l’un des meilleurs coureurs du Tour.

Puis ils partent en vacances un moment avant de faire toutes les courses de cyclocross à leur guise. Ces deux-là sont au top non-stop. Est-ce frustrant ? C’est plus motivant, même si ce serait bien s’ils étaient juste un peu moins bons (rires). Puis-je les suivre ? Alors j’aurai besoin de plus de force. J’étais aussi un peu malade sur Paris-Nice et après ça je n’ai plus atteint mon niveau.”

Pas assez agressif?

“Je ne pense pas. Pendant les compétitions, comme tout le monde, je pousse. Si je veux occuper une certaine place, je le ferai. Même si cela signifie mettre mon meilleur ami de côté. Il me manque juste quelques watts supplémentaires. Pour un coureur classique, je suis assez rapide au sprint, mais ces gars-là sont super rapides.

Vous devriez déjà être en mesure de les suivre et d’arriver le plus frais possible à l’arrivée. Sachant qu’ils ont un meilleur final. C’est difficile. Parfois, je me demande vraiment comment diable suis-je censé attaquer ces gars avec un vélo. C’est exactement comme un MotoGP avec ces deux là (rires).”