Cyclisme français Cyclisme international

Cyril Saugrain sur RTBF: “Dès qu’un étranger fait des grosses perfs, tous les directeurs sportifs français critiquent les prestations anonymement, cela me fatigue”

Dans les colonnes du Parisien aujourd’hui, des patrons et DS Français ont jeté des suspicions sur les exploits du jeune Mark Padun double vainqueur d’étape sur le Dauphiné. Des accusations gratuites et non fondées. 

L’un d’eux a même carrément accusé le jeune coureur d’être dopé. Tous ces propos tenus anonymement, le Journal Français ne citant pas le nom de l’accusateur:

Un Patron d’équipe au Parisien: “C’est une honte absolue. Comment vais-je aller démarcher des sponsors en leur disant qu’il n’y a plus de dopage quand on voit cela ? C’est grossier. L’équipe Bahrain est de plus en plus sulfureuse. Déjà, son Giro était déprimant avec l’Italien Damiano Caruso (2e du classement final) ou le Slovène Jan Tratnik qui a surpris tout le monde dans les cols. »

Seulement, le jeune Mark Padun n’est pas vraiment un inconnu à l’étranger. Vainqueur d’une étape sur le tour des Alpes en 2018, champion d’Ukraine en 2019, vainqueur de l’Adriatica Ionica Race et vainqueur d’étape en 2019, il a terminé 5ème du Baby Giro en 2017 et 5ème des championnats du monde sur route espoirs la même année. Il fait parti des 15 meilleurs coureurs au monde dans sa catégorie d’age.

Les médias étrangers en ont assez des doutes émis par de nombreux dirigeants français. Et désormais il le font savoir comme Gerard Bullens de RTBF. Il est temps de s’occuper des ses propres coureurs et du cyclisme français en particulier avant “d’aller cracher à la gueule des étrangers”

Cyril Saugrain sur RTBF):”Je suis ses résultats depuis longtemps, c’est un coureur qui a fait 5ème du Baby Giro, ce n’est donc vraiment pas n’importe qui. Depuis qu’il est junior, il fait partie des 10-15 meilleurs mondiaux de sa génération. Et tu n’éclos pas tout de suite dans une carrière. Chaque coureur a son moment où il va éclore. Pourquoi ce ne serait pas le moment de Padun ?

Quand un coureur français fait des grosses perfs’ c’est normal, le cyclisme va bien. Dès que c’est un étranger, tous les directeurs sportifs français critiquent les prestations anonymement

Donc moi, je reste admiratif des performances, tant qu’on ne prouve pas le contraire. Il faut arrêter d’être suspicieux du moindre truc. Si à chaque fois qu’un coureur fait une performance, on doit la remettre en question, arrêtons de faire du sport. Est-ce qu’on a remis en cause les grosses prestations des coureurs français ? Non, jamais. Quand un coureur français fait des grosses perfs’ c’est normal, le cyclisme va bien. Dès que c’est un étranger, tous les directeurs sportifs français critiquent les prestations anonymement. Cela me fatigue…

Padun était un coureur qui avait régulièrement des problèmes de poids dans sa jeune carrière, du moins il avait encore des possibilités de s’affûter. Ce qui, semble-t-il, a été le cas. Mais si ce mec faisait déjà des résultats en ayant 3 ou 4 kilos de trop, le jour où il les perd, c’est normal que ça marche mieux. Est-ce qu’il gagnera le Tour de France demain ? Je n’ai jamais dit ça. Mais ses performances ne me surprennent pas”