Cyclisme français Cyclisme international Divers

Lionel Marie: “Que le Rwanda est beau, par ses paysages, par son peuple et cette énergie qui ne s’éteint jamais”

Il y a 30 ans, de 1990 à 94, le Pays aux Milles Collines vivait les pires moments de son histoire. Le Rwanda était à feu et à sang. 800 000 personnes furent massacrées sous les yeux des puissances étrangères devenues soudainement silencieuses et certaines…. Complices…  Combien des ces gosses se sont retrouvés sans famille? Sans une main tendue pour les secourir? Sans plus rien en eux mis à part une petite lueur au fond de leurs yeux, vous savez…ce petit truc que l’on nomme : espoir.

L’enfant et le champion (Photo Noa Arnon)

 

Des années plus tard, seul et loin d’une communauté internationale indifférente, le Rwanda s’est regardé en face et s’est retrouvé après avoir séché ses larmes le long du fleuve du Rukarara (source lointaine du Nil) dans cette forêt magique de Nyungwe. Et son peuple a fait la paix avec lui même. De cette souffrance, il en a tiré une force incroyable, une énergie que nul n’aurait soupçonné alors. Il n’a pas oublié que vient toujours le soleil après les jours de pluie sur les collines du Rwanda.

La danse INTORE (le meilleur en Rwandais) , celle des guerriers Rwandais

 

En 2021, le Rwanda est devenu un symbole d’union et de renaissance. Ce pays d’Afrique file une beigne à ce monde devenu fou, ce monde qui se divise. Au Rwanda, on fête la vie et le Tour du Rwanda est en devenu son étendard au son des Ingomas (Tambour Rwandais) et des Indigitis. Du Lac Kivu au Mur de Kigali, on se rassemble tous autour du sport, du cyclisme. Et tous espèrent que les championnats du monde auront bien lieu en 2025 là bas, dans ce pays  chargé de symboles et d’espoir, cette tournée vers l’avenir, pour une communion internationale entre toutes les cultures du monde, au de là de tous…

 

Les guerriers Rwandais ont désormais des vélos comme montures et un peuple derrière eux

 

Le voyageur Normand Lionel Marie (Israel Start Up Nation, l’équipe qui poursuit le rêve de Gino Bartali: celui d’unir tous les peuples), qui a servi pour plusieurs équipes étrangères à travers le monde,  va revenir au Rwanda et sur son tour qui aura lieu du 2 au 9 mai 2021. Ce pays, il y est venu par deux fois déjà. Et par deux fois, il en est revenu sonné tant il avait appris, tant il avait reçu. Il a bien voulu nous expliquer pourquoi son coeur est tourné vers le Rwanda, le pays aux Milles collines, aux milles espoirs et vers la vie. 

Lionel Marie au Mémorial de Kigali (photo Noa Arnon)

 

Hommage au tour du Rwanda 

“Voila, ce sera ma troisième fois que je me rends à toi Rwanda.  Toi, ce pays….. Incroyablement  superbe. Il te suffit de te regarder avec ton peuple devenant cette foule immense et enthousiaste. De regarder tes enfants qui courent, qui sourient tout le temps, sans portable à la main, ou tout autre chaîne virtuelle ou pas, mais juste la joie de jouer sur le long des routes de ton Tour!

J’ai pleuré, Rwanda, au sommet de Gisozi non loin de Kigali. J’étais à genou, sans force, dans ce mémorial qui nous rappelle à jamais que nous sommes capables des pires atrocités, nous que l’on nomment pourtant: les “humains”.

Puis j’ai ri et dansé avec ton peuple, sur les pentes du Kigali au son des Ingomas. Sur ces routes de terre rouge vif comme la passion de tes enfants. J’ai roulé avec eux et ils m’ont montré ce que ce vélo est à la base.  Ils m’ont montré que la joie d’être là, debout sur les pédales, est simplement plus important que tout le reste. Ils m’ont montré au final que nous sommes tous des enfants, ceux de notre terre.

Photo Noa Arnon

 

Oui, Rwanda que tu es beau, que tes Rwandais sont sages. Malgré les blessures  profondes, tu as su réunifier ton peuple et ton tour du Rwanda en est l’expression: les couleurs, les sourires, la végétation, l’altitude les collines et le mur de Kigali avec ses pavés accompagnés par la musique caractéristique de l’Afrique.

Magnifique Rwanda qui nous donne la leçon sur l’humanité et le savoir vivre ensemble. Mais aussi savoir vivre avec cette terre nourricière avec l’interdiction, sur ton sol, d’utiliser le plastique. Toi qui a des années d’avance sur l’égalité avec son parlement où 80% de ses représentants sont des femmes . Magnifique Rwanda avec cette énergie qui ne s’éteint jamais .

Mes souvenirs de mes deux premières expéditions restent le sourire de tous ces gens, de ton peuple, de cette joie sur le bord de la route et aussi de ces forçats qui poussent leurs vélos chargés comme des camions  …. Un pays aux milles contrastes pour nous autres Européens.

A très bientôt Rwanda, jamais je ne te dirai Adieu.

Lionel Marie et son Team Israël Start Up Nation

 

Lionel Marie 

Directeur Sportif Team Israël Start Up Nation