Cyclisme international Divers

Tom Boonen était proche de revenir dans le peloton l’année dernière: “Patrick Lefevere m’avait répondu: pourquoi pas?”

Agé de 40 ans,  le triple vainqueur du Tour des Flandres (2005, 2006 et 2012, et quadruple vainqueur de Paris Roubaix) Tom Boonen a expliqué à la Dernière Heure (DH.net)  qu’il avait alors pensé à l’idée d’un come-back au sein de la Deceuninck Quick Step l’année dernière. Mais le Covid est arrivé et cette option n’avait plus lieu d’être par la suite.

Mais quand l’idée a été soumise au boss du WolfPack, ce dernier était intéressé. Patrick Lefevere avait alors répondu: “Pourquoi pas? ”

Tom Boonen à DH.net : “Ce n’était pas tellement pour revenir sur les courses, mais parce que je me demandais à quel point ce serait difficile ou facile de revenir à ce niveau? “Peut-être que je le veux” ai-je pensé. Mais c’était la mi-mars et le covid est arrivé, et tout cela s’est arrêté (…)

J’étais convaincu que Patrick (Lefevere, manager de la Deceuninck) ne suivrait jamais cette idée. Mon parrain m’a alors exhorté à appeler mon ancien patron pour qu’il puisse me dire que c’était bien d’essayer. Et à ma grande surprise, Patrick a dit: “Pourquoi pas?” ( rires). Mais ensuite, l’épidémie a commencé et j’ai vu des équipes disparaître. Ce n’était donc vraiment pas le moment de le faire

Rien n’était encore décidé, mais j’y travaillais vraiment. J’avais même repris contact avec les gens de l’Université de Louvain, avec qui j’ai travaillé pour ma préparation physique et où j’ai fait la plupart de mes tests. Ils m’ont même chuchoté qu’il serait sans doute possible de revenir à un très bon niveau. C’était donc assez excitant.”

Tom Boonen continue parfois de rouler, pour le plaisir et pour garder la forme

“Pour me garder en forme, mais la sensation sur le vélo n’est plus la même (rires). Si je vais faire un tour de vélo, c’est entre deux et trois heures. Et je marche aussi beaucoup. Récemment, j’ai marché encore six heures avec des amis, sur un itinéraire que j’avais tracé moi-même. Avec carte et boussole, à l’ancienne! ”

Tom Boonen est devenu pilote de course automobile et il a un rêve

“Paris Dakar? Je ne dis pas non, mais je sais aussi que c’est une course très spéciale et très chère. Mon plus grand objectif pour le moment est de participer au plus vite aux 24 Heures du Mans.