Cyclisme Cyclisme français Cyclisme international

Le vélo incroyable (pour le triathlon) que va concevoir Adam Hansen

A 39 ans, le coureur Australien Adam Hansen n’a jamais été un coursier comme les autres. Outre une belle carrière, terminée en 2020, avec 2 victoires d’étapes sur des étapes de Grands Tours (Giro en 2013, Vuelta en 2014), il a aussi créé, en parallèle de son job de cycliste,   sa propre marque d’équipements (Hanseeno) et notamment ses chaussures ultra-légères et textiles légers. 

Désormais, retiré du peloton il est devenu un triathlète d’ironman

Sur Cyclingnews, il a montré son nouveau projet un peu dingue. Il fabrique son propre vélo de contre la montre. Il espère pourvoir l’utiliser sur des épreuves Ironman dès cette saison.

Le cadre, conçu et fabriqué par ses soins ,ne mesurera que 28 mm de large ( hors fourches), et comprendra des roues et des dérailleurs sur mesure, ainsi qu’un plateau “flottant ” qui optimise la ligne de chaîne.

Hansen profite de la liberté offerte dans un sport comme le triathlon, loin des règles strictes de UCI, 

Adam Hansen (à Cyclingnews): “”Je vais tout faire en interne. Pour moi, si je le conçois simplement et que je le confie à un autre fabricant pour qu’il le produise, je ne dirai jamais que j’ai fabriqué le vélo. Je veux vraiment tout faire moi-même.

Je vais imprimer les plans pour le moule en 3D, puis je fabriquerai le moule à partir de la pièce imprimée en 3D. Ensuite, à partir de là, je fabriquerai le vélo à partir de ces moules. J’ai tout l’équipement pour ça.”

Hors norme

 “J’essaie de le rendre aussi restreint que possible. La partie la plus large du vélo, hors fourches, sera aussi large que le pneu avant, c’est à dire 28 mm.

En ce qui concerne les composants, je vais fabriquer mon propre dérailleur arrière, mon propre dérailleur avant, mes propres leviers de frein et je ferai moi-même l’électronique. Je ne vais pas pour la conception traditionnelle du dérailleur, il sera interne dans le cadre. La fourche arrière aura le dérailleur caché à l’intérieur, donc vous n’aurez plus ce grand dérailleur accroché sur le côté. Ensuite, le dérailleur avant sera à l’intérieur du cadre également.

Le pédalier

“Je veux avoir une chaîne droite à tout moment. Pour y parvenir, je vais essayer d’avoir un plateau avant qui flotte, de sorte que lorsque vous passez au plus grand pignon à l’arrière, le plateau avant suivra également la ligne de chaîne.”

La rigidité est la principale préoccupation d’un vélo mesurant un peu plus d’un pouce de largeur.Pour surmonter cela, Hansen s’est penché sur les propriétés de renforcement d’une structure en nid d’abeille construite dans le cadre de six processus de stratification de carbone différents.”

Aucune pression pour la conception

Adam Hansen ne se met aucune pression pour terminer le projet dans un certain laps de temps. Il court actuellement  sur un Ridley Dean Fast, que Lotto-Soudal lui a offert à la fin de sa saison.

“Le but est de courir, mais avec l’option que je peux utiliser mon propre vélo. Cependant, ceux qui sont impatients de voir un produit fini devront attendre, car un prochain camp d’entraînement m’emêche d’y travailler et de faire progresser le projet. Si j’avais le temps pour trois mois de travail complet, je serais en mesure de le terminer, mais en fonction de mes entrainement et de mes voyages, ce sera plus long”.

 

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Adam #vegan Hansen (@adamhanseeno)