Cyclisme français Cyclisme international Divers

Davide Cimolai : “De nombreux coureurs, en particulier les jeunes, souffrent de problèmes alimentaires”

L’italien Davide Cimolai  (Team Israel StartUp Nation) a accordé une longue interivew à site BiCi pro

Comme d’autres coureurs, il est inquiet de voir autant de jeunes coureurs très maigres. Il a aussi souffert de troubles de l’alimentation au début de sa carrière. Pour ce dernier, c’est une maladie et il veut prévenir sur les dangers de ce choix. 

Il a parlé des troubles de l’alimentation et de l’accent mis par les cyclistes professionnels sur la perte de poids, affirmant qu’il avait perdu plusieurs années du début de sa carrière à cause de la maladie.

Davide Cimolai: “De nombreux coureurs, en particulier les jeunes, souffrent de problèmes alimentaires. Malheureusement, l’ancienne génération enseigne encore des méthodologies qui, à mon avis, sont erronées.

J’ai connu ce problème il y a 12 ans quand je suis devenu professionnel. Si ceux qui vous forment ont la vieille mentalité, et qu’après cinq heures d’entraînement,  ils ne vous donnent qu’une pomme ou un fruit, vous devez comprendre que quelque chose ne va pas.

Puis vous devenez pro et vous ne pensez qu’être léger, c’ est la seule chose qui compte. Vous pensez peut-être que ce poids supplémentaire est la différence entre aller vite et arrêter la course. J’ai appris cela à la dure. “

Le coureur de 31 ans a même failli arrêter le cyclisme à cause de ces troubles. Il a compris son problème et propose que les équipes demandent aux membres du personnel de conseiller les jeunes coureurs sur cette question

“J’aurais préféré trouver quelqu’un sur mon chemin qui pouvait m’apprendre à bien manger. Si je ne l’avais pas compris par moi-même, j’aurais vraiment arrêté de courir.

Les équipes auraient besoin de quelqu’un capable de l’expliquer aux néo-pros. A l’étranger, maintenant, vous pouvez trouver certains spécialistes même dans les catégories jeunes, alors qu’en Italie il y a encore trop d’incompétence. ”

Cimolai a connu des coureurs qui ont arrêté à cause de ces problèmes

“Il y a eu ceux qui ont arrêté de courir à cause de ça et il y en a d’autres qui ont gâché leurs meilleures années, mais au moins ils ont récupéré et ils sont toujours dans le peloton. L’un d’eux, c était avec moi, un beau talent, et ça m’a pris six ans pour reprendre mes esprits.

J’ai gâché deux ou trois ans de ma carrière, les premieres en tant que pro, puis j’ai commencé à changer.”