Cyclisme français Cyclisme international

Christian Prudhomme : “Il y a bien sûr un risque de voir la base s’effriter”

Dans une interview accordé à RTBF, le directeur du Tour de France Christian Prudhomme, s’est dit rassuré que la 51ème édition de l’Etoile de Besseges ait eu lieu. Il est aussi heureux que le préfet de la Drôme lui ait confirmé que la Drôme Classic se déroulerait comme prévu le 28 février. 

Quand le journal Belge lui a demandé  comment il voyait son tour de France en 2021, ce dernier a alors répondu

Christian Prudhomme (à RTBF) ” J’espère assister à un final aussi renversant qu’en septembre dernier (…)  J’espère qu’on aura du monde au bord des routes même si je n’en sais rien aujourd’hui. J’espère qu’on aura retrouvé une vie normale et que le début de l’été ressemblera à une sorte de libération.

Ce qu’on souhaite, c’est que la fête, qui est essentielle dans la compétition cycliste en général, et dans le Tour de France, première course cycliste du monde, en particulier, puisse être aussi belle qu’elle l’était dans un passé récent… ”

Cette proximité entre le public et les champions, qui n’existe plus avec les huis clos, ainsi que les interviews à distance. Quand le journaliste lui demande si tout ça va revenir un jour car les coureurs par peur du virus ne reviendront peut être pas au contacts de leurs fans à l’avenir, Christian Prudhomme espère quand même que tout redeviendra comme avant.

 Je ne peux pas croire qu’on vivra demain dans un monde dans lequel on ne se serrera plus la main ! Certains mettront sans doute plus de temps que d’autres pour retrouver la convivialité. Mais pour moi, l’aspect social est absolument essentiel. Sera-ce dans trois mois, dans six mois, dans plus longtemps ? Je suis évidemment incapable de vous le dire. S’il y a un monde dans lequel on peut se serrer la main, alors la proximité des champions cyclistes reviendra ! ”

Quand le journal lui demande ce qu’il pense des annulations des courses amateurs et notamment pour les plus jeunes comme les juniors ou cadets, voici sa réponse

” Vous avez raison…. C’est la fameuse pyramide du cyclisme qui est essentielle à mes yeux. Il y a bien sûr un risque de voir la base s’effriter… “