Cyclisme international

Mark Cavendish : “Je ressens la même chose que les belges: je vis et je respire le cyclisme”

Le Maxman (Ile de Man) Mark Cavendish a rejoint le team Deceuninck Quick Step, un retour dans cet équipe qu’il avait connu entre 2013 et 2015. Réaliste, Cavendish sait qu’il ne pourra pas gagner comme à la belle époque mais il apportera quelque chose à ceux qui lui ont fait confiance. Pour ses dernières années, il veut rester avec celle qu’il a toujours préféré : l’équipe Deceuninck Quick Step

Mark Cavendish ( à Cyclingnews) “Je suis réaliste. Je ne cherche pas à m’accrocher à quelque chose ou à essayer de terminer ma carrière comme je le souhaite, comme dans un conte de fées. Je sais juste que je suis toujours bon  (…) Si je pense que je peux gagner 6 étapes au tour de France, alors je suis dans un conte de fées et cela rend les choses encore moins probables si vous intégrez l’équipe la plus forte du monde (…)

Mais même si je ne gagne pas, je pense que je peux encore ajouter quelque chose à cette équipe. La dernière fois…. Alors pourquoi ne pas les rejoindre si c’est ma dernière année ou si j’ai 10 ans de plus?

Il n’y avait vraiment qu’un seul endroit où je voulais aller. La meilleure partie de ma carrière a été dans cette équipe. J’ai essayé autre chose mais avec le recul, j’aurais aimé rester ici toute ma carrière. ”

La déclaration d’amour à la Belgique

“Je ressens la même chose que les supporters belges: je vis et je le respire (le cyclisme), donc je me sens chez moi à la Deceuninck-QuickStep. Le cyclisme a été ma vie d’aussi loin que je me souvienne et le sera toujours. Nous ne savons pas combien de temps cela dure sur le vélo ou en dehors du vélo, mais pour le moment, je veux juste continuer à profiter  et heureusement dans un maillot Deceuninck cette année.”