Cyclisme international

Vincenzo Nibali : “Je dois me venger”

A 36 ans, le “Requin de Messin” Vincenzo Nibali (Trek Segafredo) a des envies de revanche pour la saison 2021. Il sera donc sur le Giro et le Tour de France mais aussi sur les JO de Tokyo . Il a accordé une interview au Het Nieuwsblad pour détailler ses objectifs. 

Vincenzo Nibali: “Je me dois de me venger. Je veux prouver que c’est à cause de cette saison spéciale que je n’ai rien pu faire ”

La fraîcheur des plus jeunes coureurs ont  fait la différence

“Parce que ces gars sont tellement plus jeunes et se mettent en forme plus rapidement. Il y a dix ans, c’était tellement plus facile pour moi aussi. Un vétéran a ses habitudes, ses repères tout au long de la saison. Vous travaillez étape par étape vers un grand objectif (…)  Je suis aussi mal sorti du confinement et je n’étais pas prêt , comme cela s’est avéré lors des premières courses.

Changer de routine s’est soudainement avéré ne pas être idéal. Pas  que pour moi, mais aussi pour d’autres coureurs plus âgés. Je me suis juste senti dans le noir. «

La nouvelle génération

“C’est  une« grande génération »qui vient. Remco Evenepoel en fait également partie. Vous le verrez probablement sur le Giro. Remco est un grand coureur avec un énorme potentiel. Nous devons encore le découvrir sur un grand tour. Comment il va gérer une telle chose, mais il peut devenir l’un des protagonistes. Il a eu de la malchance l’année dernière. J’espère le revoir bientôt et courir contre lui.”

La saison 2021 a déjà mal débuté par plusieurs annulations de courses. Pense t-il que l’année 2021 sera pareille à 2020?

“Ce risque existe. Mais d’un autre côté, après 2020, je sais surtout ce qu’il ne faut pas faire. Cela peut m’aider à m’assurer que je suis désormais compétitif.

Le Giro, le tour et le JO : ” Le Tour, je ne sais même pas si je vais le terminer, il est une préparation aux JO”

“Soyons clairs: je participerai au Tour  de France en préparation des Jeux Olympiques de Tokyo. Je ne sais même pas si j’irai  jusqu’au bout. Cela dépend de la décision de la fédération italienne et des mesures contre le corona qui s’appliquent alors en fonction du Japon. Dans le passé, j’ai découvert que le Tour était le meilleur moyen d’accéder aux Jeux Olympiques. Le Giro peut devenir un objectif, mais il est trop tôt pour en parler maintenant. Je ne sais pas non plus encore sur quels classiques je vais rouler. Je commence par le Tour de Valence, je fais le Tour de l’Algarve et Tirreno-Adriatico. Ces choses ont déjà été déterminées.”

Devenir champion Olympique est un rêve

«Devenir champion olympique est effectivement un rêve que j’espère voir se réaliser. C’est l’un de mes objectifs. Mais je sais mieux que quiconque à quel point c’ est difficile”

Qu’est ce qui le fait courir?

“La soif de gagner est toujours là. J’ai déjà gagné quelques courses dans le passé, mais 2020 a été une mauvaise année. Ma plus grande motivation est de montrer que vous n’avez pas vu le vrai Nibali la saison dernière en raison de circonstances inhabituelles. Je dois me venger”.