Cyclisme français Cyclisme international Divers

Patrick Lefevere : “Offrir un Tour de France à la Belgique avec Remco “

Sur Sporza, Patrick Lefevere, le manager du Team Deceuninck Quick-Step a donné son plus beau souvenir de la saison 2020 et ce qu’il aimerait, à long terme, faire pour la Belgique

Patrick Lefevere sur Julian Alaphilippe : “Le titre mondial de Julian Alaphilippe. Avoir un champion du monde dans l’équipe est toujours quelque chose de magique. Je n’ai pas eu la chair de poule mais ça m’a ému. J’ai surtout apprécié la manière avec laquelle il est allé chercher le titre mondial, . Tout le monde savait que c’était là qu’il allait passer à l’attaque… et il est quand même parti.

On dit que Roglic n’a pas continué la poursuite sinon…Mais je ne pense pas qu’il pouvait faire mieux. J’ai aussi entendu des gars qui ont roulé dans ce groupe et qui ont dit:” Nous ne pouvions tout simplement pas faire mieux. ”

Joao Almeida et Sam Bennett

“”Notre jeune coureur Joao Almeida a porté le maillot rose du Giro pendant 15 jours et Sam Bennett a gagné sous le maillot vert sur les Champs-Elysées.

Je crains que pour Nibali ou Fuglsang que leur moment de gloire soit terminé

Les jeunes ont saisi l’opportunité du Giro. Le vainqueur du général Geoghegan Hart et le numéro 2 Hindley ont tous les deux 25 ans. Vous pouvez clairement voir qu’il y a un changement de génération. Tout le monde a dit que Nibali jouerait un rôle lors de la dernière semaine du Giro. Mais il ne pouvait plus le faire . Fuglsang non plus. Je crains pour eux que leur” moment de gloire “soit terminé.”

Remco Evenepoel pour le tour de France dans les 5 années à venir.  Le dernier Belge a avoir remporté le Tour de France est Lucien van Impe en 1976. 

“Remco a disputé quatre courses par étapes en 2020, et il les a toutes gagnées. Le Tour de France en 2021 ? S’il y a un choix à faire, Remco a toujours dit qu’il voulait participer aux Jeux Olympiques, à la course en ligne et au contre-la-montre. S’il veut un jour devenir Champion Olympique, c’est peut-être sa chance. Les Jeux, c’est tous les quatre ans, et comment sera le parcours à Paris en 2024 ? Je ne vois pas vraiment de côtes impressionnantes là-bas

J’aimerais pouvoir bâtir un projet sur cinq ans, et construire quelque chose autour de Remco, avec l’espoir de pouvoir offrir à la Belgique une victoire sur le Tour de France…”

A 65 ans, Patrick Lefevere a encore faim 

Si je ne gagne jamais le Tour avec le team, ce ne sera pas gravé sur ma tombe; Il y a encore beaucoup de feu qui brûle en moi. De temps en temps, je dois limiter ce feu sur Twitter (rires) Mais ce n’est pas encore fini. Je n’en ai pas assez, mais je ne vais pas tout étirer indéfiniment…

Je suis très bien entouré, donc je n’ai pas forcément besoin d’être présent sur chaque course. En fait, je n’ai qu’à faire 2 choses: prendre soin de l’argent et continuer à respirer.”