Cyclisme français Cyclisme international

Wout van Aert : ” Un manque de respect, Primoz ne vient pas de nulle part et moi non plus”

Dans une interview accordée au Het Laatste Nieuws lundi, Wout van Aert (Jumbo Visma)  s’est confié quand à ses objectifs dans les années à venir. Malgré son remarquable travail pour son team même sur les cols, le Tour de France n’est pas sa priorité. 26ème au général, il sait qu’il va perdre quelques places sur les 2 étapes de montagne qui arrivent

Wout van Aert “Ce n’est certainement pas sur ma liste de priorités. Pour gagner un Grand Tour, il faut se produire au plus haut niveau pendant trois semaines. En d’autres termes, encore plus haut que ce que je fais actuellement. Maintenant, je peux lâcher prise à un moment donné, et actuellement, je suis complètement vidé. Si je voulais gagner, je devrais vraiment participer jusqu’à la fin.

J’ai d’autres ambitions que je veux poursuivre en premier. Si je devais suivre un autre chemin pour devenir un grand prodige de Grands tours, j’irais jusqu’à un point de non-retour, mon corps changerait, je perdrais des kilos et toutes mes qualités pour gagner des classiques et des sprints aussi. Je ne veux pas de ça.

Il y aura de la fatigue et je commence à la ressentir, même si je continue à me sentir très bien. C’est pourquoi je suis mieux sur les premières étapes de montagne. L’ambiance dans l’équipe est très bonne quand on porte le maillot jaune, et cela nous donne aussi beaucoup de confiance”.

Les doutes émis par certains sur la crédibilité du team, “un manque de respect” pour Wout van Aert

“Cela montre un manque de respect, je pense. C’est très dommage que cette question revienne sans cesse. Primož a été troisième au Giro l’année dernière, et il a gagné la Vuelta, il n’est pas venu de nulle part et moi non plus. J’ai aussi été suffisamment testé dans ce Tour”.

Des ambitions pour le mondial

“Mon ambition est de gagner. Je suis actuellement en très bonne forme, et je n’y vais pas seulement pour rouler. Je vais tenter ma chance. J’ai une condition en or et je sortirai du Tour avec beaucoup de kilomètres de montée dans les jambes.

Je ne sais pas si ce sera un championnat du monde pour les vrais grimpeurs. Je pense plutôt à Marc Hirschi ou Julian Alaphilippe comme grands favoris, et Alejandro Valverde ou Tadej Pogačar, bien sûr. Ils sont tous en tête du classement du Tour et sont automatiquement en forme”.