Cyclisme français Cyclisme international

Jos van Emden : “Nous sommes des coureurs, pas des animaux de cirque

Le Néerlandais Jos van Emden (Jumbo Visma) écrit régulièrement une chronique dans le journal Algemeen Dagblad. Hier, il a dénoncé, selon lui, l’inefficacité du CPA (Syndicat des coureurs pros) et il propose une liste de consignes à suivre pour améliorer la sécurité des coureurs.

Le CPA ne fait rien pour nous (…)  Ce sont des marionnettes. Ils sont payés par l’UCI et font ce que l’UCI veut qu’ils fassent

Jos van Emden ; “Sur le papier, il existe un syndicat des coureurs (CPA), mais dans la pratique, ils ne font rien pour nous (…)  Ce sont des marionnettes. Ils sont payés par l’UCI et font ce que l’UCI veut qu’ils fassent. Je ne connais guère de coureurs qui soutiennent le conseil d’administration du CPA. Si quelque chose ne va pas, ils demandent une enquête. Puis vous n’entendrez plus jamais parler de ça. Il y a des initiatives des coureurs pour mettre en œuvre des changements ou pour créer un nouveau syndicat (…)

L’UCI ne se soucie pas de la sécurité des coureurs. Il semble qu’elle soit juge pour les autres, mais ne elle ne regarde pas ses propres erreurs et défauts. S’ils proposent des ajustements et des changements de règles pour améliorer la sécurité, cela prendra des années.

Ce n’est pas si difficile. Il existe de nombreuses mesures que l’on peut proposer et que l’on peut mettre en œuvre immédiatement. Les voici; ”

Les mesures proposées

Inspection du parcours

“Un comité d’anciens coureurs est nommé pour approuver le parcours à chaque course. Même s’il ne s’agissait que des cinq derniers kilomètres, cela ferait une grande différence. Ils pourraient refuser des parcours sans rendre compte à l’UCI.”

Règle des 3 kilomètres

“La règle des 3 kilomètres (selon laquelle en cas de chute dans les trois derniers kilomètres d’une étape, tous les coureurs obtiennent le temps d’arrivée du groupe dans lequel ils se trouvaient lorsque l’accident s’est produit) devrait toujours s’appliquer sur les spéciales. Le temps est pris à trois kilomètres de l’arrivée pour que les coureurs du classement et leurs coéquipiers n’aient pas à sprinter (contre des prétendants à l’étape) juste avant la ligne d’arrivée. ”

Publication du road book plusieurs semaines avant

“Les organisations de course sont obligées de publier leur road book et le parcours exact plusieurs semaines (de préférence des mois) à l’avance. Maintenant, cela n’arrive souvent qu’une semaine avant la course.”

Arrivées en descente

“Je ne parlerai même pas des descentes, comme celle du Tour de Pologne (où Fabio Jakobsen de Deceuninck-QuickStep a percuté les barrières sur la ligne d’arrivée).”

Airbags le long des barrières d’arrivées

“Au cours des dernières centaines de mètres, il devrait y avoir des sortes d’airbags le long de la route, comme sur le patinage sur glace. Cela devrait devenir la norme dans les compétitions WorldTour. Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, ils pourraient être utilisés sur des courses plus petites, de sorte que le WorldTour contribue également à la sécurité aux niveaux inférieurs. ”

Bannières publicitaires

“Les bannières ne peuvent pendre au-dessus de la route que si elles peuvent gérer la largeur de la route. Si elles doivent être en partie sur la route, même si elles ne sont que de quatre pouces, elles doivent être accrochées sur le côté de la route. Dans l’état actuel des choses, nous devons éviter les poteaux et les cordes qui sont sur la route ou qui pendent dessus au dessus de nos têtes. ”

Radio course

“Plus aucune connexions radio entre les directeurs sportifs et les coureurs. Cela rend la course très dangereuse parce que de nombreux directeurs crient à leurs coureurs qui doivent venir à eux, même si ce n’est pas vraiment nécessaire. Les coureurs pourraient à la place être simplement en contact avec la voiture du jury de course , pour signaler des problèmes et / ou des problèmes mécaniques. ”

Système de carton rouge et jaune

“Il pourrait y avoir un système de cartons jaunes et rouges (comme dans le football), qui seraient donnés lorsque les coureurs enfreignent les règles. La même punition pour le même crime, pas le jugement arbitraire qui prévaut actuellement.”

Motards

«Chaque parcours a besoin de motards pour sécuriser la course. Ils bloquent les routes, attendent que nous passions et souvent nous dépassent. C’est un travail important. Mais parfois, les dépassements sont irresponsables. Je voudrais qu’ils portent chacun un grand numéro pour que nous puissions nous signaler. tous les problèmes par la suite. ”

Pistes cyclables et trottoirs

«Tout cycliste qui roule sur des pistes cyclables ou des trottoirs est immédiatement disqualifié.”

Ces 10 points ne sont pas sacrés. Il y a probablement plus ou de meilleures mesures à proposer. Mais c’est un début. Leur mise en œuvre ne prendrait ni beaucoup de temps ni d’argent.

 

“Le cyclisme est le meilleur sport qui soit. C’est aussi un sport dangereux qui comporte des risques. Mais cela ne signifie pas que nous devons accepter tous les risques comme ça. Nous voulons une voix, surtout en matière de sécurité. Nous sommes ceux qui risquent nos corps et nos membres chaque jour. Nous voulons un véritable syndicat, nous voulons de vraies mesures pour éliminer les risques inutiles de notre profession.

Nous sommes des coureurs, pas des animaux de cirque”

Jos Van Emden