Cyclisme international

Eddy Planckaert : “Les meilleurs sprinteurs sont de jeunes taureaux sauvages lorsqu’ils sprintent”

Eddy Planckaert a été l’un des grands sprinters du cyclisme. 13 victoires sur les Grands Tours, un Paris Roubaix, un tour des Flandres, 2 Het Volk etc…  Le site Sporza lui a alors demandé d’analyser le sprint de Dylan Groenewegen et de Fabio Jakobsen et de donner son avis.

Eddy PLanckaert (pour Sporza) ; “La réaction de Groenewegen hier était celle d’un sprinter. Mais ce n’est pas une bonne réaction (…) Groenewegen lance le sprint et repart avec Jakobsen dans sa roue. Mais quand il sent Jakobsen arriver, il ferme alors la porte pour une première fois. Je n’ai aucun problème avec ça. Mais Jakobsen est un sprinter de haut niveau, qui ne freine jamais et il a raison aussi. A ce moment-là, il y a aussi une place pour Jakobsen pour passer Groenewegen.

Jakobsen a dû penser que Groenewegen ne fermerait pas la porte une seconde fois. Mais que fait Groenewegen? Il va à nouveau vers la droite et donne un autre coup de coude. On ne peut pas approuvé ça  (..) D’accord, Groenewegen a provoqué la montée d’adrénaline du sprinter qui était encore à 30 mètres de la victoire. Mais cela ne justifie pas son action, il se trompe à 100% . ”

Nous avons en fait 2 victimes pour lesquelles je suis désolé.

“Nous avons en fait 2 victimes pour lesquelles je suis désolé. L’un est bien sûr bien dans un état pire que l’autre. Mais ce serait tellement dommage que 2 de ces meilleurs sprinteurs disparaissent du monde du cyclisme.

J’espère en premier lieu que tout ira bien avec Jakobsen et qu’il pourra encore vivre une vie normale. C’est la chose la plus importante.

Et maintenant, comment Groenewegen devrait-il traverser sa vie maintenant? Personne ne le respectera plus dans le peloton. Je ne voudrais pas être à la place de Groenewegen. Je crains autant pour la carrière sportive de Groenewegen que pour Jakobsen. Groenewegen s’est brûlé pour le reste de sa vie sportive.”

La mentalité des sprinters doit changer

Puis il a parlé de cette nouvelle mentalité chez les jeunes sprinters qui prennent des risques incroyables. 

“Les meilleurs sprinteurs sont de jeunes taureaux sauvages lorsqu’ils sprintent pour la victoire. Mais cela ne signifie pas que vous devez pousser quelqu’un aux pieds des barrières radar. La mentalité des sprinteurs doit changer: si vous avez été battu ou si vous sentez que vous êtes battu, restez sur votre ligne. Il y aura moins d’accidents dans le sprint.”

La responsabilité des organisateurs engagées

Planckaert cible également les organisateurs.

“Qui prend le risque dans un sprint sur une descente? Dans un tel sprint, la moindre erreur est sanctionnée, car ces coureurs roulent à une vitesse de 80 km / h

De plus, le dernier kilomètre était une longue ligne droite. Chaque sprinter sait que c’est dangereux (…) Le coureur  ne réagit plus à une telle vitesse. “