Cyclisme français Cyclisme international

Julian Alaphilippe : ” Je sens enfin cette adrénaline”

Il est le denier vainqueur de la Strade Bianche, le Français Julian Alaphilippe a hâte de retrouver la compétition et notamment la classique italienne demain. Il s’est confié au Het Nieuwsblad.

Julian Alaphilippe (au Het Nieuwsblad):  ” Pour moi, ce n’est pas seulement la première course depuis le confinement, mais en plus, ils annoncent 40 degrés pour samedi après-midi. Cela aura un impact sur la course, qui explosera de toute façon, car tout le monde est plein d’impatience de courir enfin à nouveau.

En mars, la chaleur rend la Strade Bianche plus difficile que l’année dernière. Chaque effort que vous faites peut peser plus lourd. Mais bon, c’est la même chose pour tout le monde. Les routes sont également un peu plus difficiles. Il sera incroyablement poussiéreux et on sera assoiffé, mais nous avons développé une stratégie avec l’équipe (…)

Suivre la spirale positive après Remco Evenepoel et Sam Bennett sur le tour de Burgos

” Je ne suis pas surpris de ce que fait Remco. C’était des réponses à la pédale. Je savais déjà, depuis le camp d’entraînement de San Pellegrino, que certains de nos gars, dont Remco, sont en pleine forme. Je peux voir par moi-même où je me retrouve dans la Strade. Je suis déjà très heureux de pouvoir enfin courir. Je sens enfin cette adrénaline, cette nervosité, cette atmosphère de groupe dans l’équipe qui m’a manqué si longtemps à cause du confinement”.