Cyclisme français Cyclisme international

David Lappartient : “Toutes les courses sont à risque, même le Tour”

Dans un entretien à la Gazetta Dello Sport,  David Lappartient, président de L’UCI, a confirmé que les Championnats du monde de cyclisme sur route auront lieu près de son siège  à Aigle en Suisse  à la fin du mois de septembre.

Mais il tient à prévenir que rien n’est sûr à 100 % en raison de la pandémie du Covid-19 et des directives  des différents gouvernements européens. 

“Les championnats du monde sont confirmés, mais il n’y a pas de plan B si les choses s’aggravent en Suisse. Nous savons que ce risque existe. Toutes les courses sont à risque, même le Tour”

Des règles plus sévères pour le peloton et les organisateurs

“Ce sont des règles, pas des recommandations. Le cyclisme n’est pas comme la Formule 1 qui ne compte que 20 pilotes, nous avons 2000 hommes et femmes dans le monde entier et nous devons donc prendre des décisions fortes. Il n’y a pas le choix, il faut les respecter”

Le nouveau calendrier UCI a créé un super dimanche le 25 octobre, avec une étape de montagne de la Vuelta a Espana, Paris-Roubaix masculin et féminin et l’étape finale du Giro d’Italia qui se déroulent tous le même jour. Le journal Italien pense que ce sera un jour triste car 2 Grand Tour et un monument le même jour n’est pas une bonne solution. David Lppartient répond alors:

“Pensez-vous que c’est un jour triste ? Je peux le comprendre, mais nous n’avons rien pu faire (…) Nous avons demandé que le Giro commence le vendredi et finisse le samedi, mais ce n’était pas possible. Heureusement, il y aura des horaires différents pour les trois courses afin qu’elles ne se chevauchent pas à la télévision”.