Cyclisme international

Patrick Lefevere :”Il y a 20 ans, on aurait pris Remco Evenepoel pour un Dikkenek”

Lors d’une interview pour RTBF, le manager de la Deceuninck Quick Step s’est entretenu des objectifs de son équipe mais aussi sur Remco Evenepoel. Ce dernier ne cesse de clamer ses grandes ambitions comme gagner le Giro à 20 ans. 

Son manager estime qu’il a raison et que les temps ont changé

Patrick Lefevere (sur RTBF): “C’est bien. En clamant haut et fort ses ambitions, il y a 20 ans on l’aurait pris pour un “dikkenek” (un donneur de leçon à cinq balles, un moralisateur, un tombeur de minettes,une grande gueule intégrale) Aujourd’hui, on considère ça comme de la motivation et de l’ambition. On verra si ces déclarations sont justifiées.”

La protection du boss

C’est trop tôt pour comparer ma relation avec Remco à celle que j’avais avec Tom Boonen. Remco est bien entouré dans l’équipe. Son père est aussi son manager donc il a une ligne directe avec moi. Ensemble, on va tout faire pour lui permettre d’atteindre le niveau auquel tout le monde pense qu’il peut accéder.”

Ses objectifs sur le tour de Burgos? 

“Il y a deux arrivées au sommet donc il va pouvoir se mesurer aux autres. A l’entraînement on m’a dit qu’il “volait”, mais on a aucune comparaison avec les autres équipes. Tout le monde a bossé autant que nous, on verra quel sera le résultat de ces trois semaines intenses à 2000 mètres d’altitude”