Cyclisme français Cyclisme international

Nairo Quintana conseille aux jeunes Colombiens de ne pas écouter les beaux discours de certains agents de coureurs

Nairo Quintana (le leader d’Arkea Samsic)  a exprimé son inquiétude face aux discours de certains agents de coureurs (accrédités pourtant UCI ) qui recrutent les jeunes Colombiens et les laissent languir en Europe “dans des caves” . Il a exprimé cette inquiétude face à ces agents peu scrupuleux dans le podcast “El Lenero“.

Certains agents européens recrutent des jeunes colombiens(ou d’autres nations) à la pelle en leurs promettant monts et merveilles. Ils espèrent ainsi tomber sur la nouvelle pépite pour se remplir les poches mais laissent aussi tomber les autres à leurs tristes sorts une fois en Europe. Les jeunes coureurs étrangers sont parfois des valeurs marchandes avant d’être des vies.  Plusieurs coureurs étrangers connaissent, ou ont aussi connu, le même sort en Europe et pourtant l’UCI continuent à en accréditer certains et, le plus inquiétant, sans vraiment vérifier la façon dont ils travaillent avec les jeunes. 

Nairo Quintana; “Mentalement, ces jeunes gens ont du mal, et à la fin, ils décident souvent d’arrêter de courir (…) Des gens viennent en Colombie pour proposer des contrats à des gamins de 15 à 17 ans pour les amener en Europe. Ils prétendent avoir détecté et emmené Iván Sosa, Rigoberto Urán et Egan Bernal vers l’Europe et espèrent découvrir par hasard un nouveau champion colombien grâce à cette tactique. Mais en fait, ils ne veulent que remplir leurs propres poches.

Les coureurs étrangers, notamment colombiens, sont souvent maltraités

Nairo Quintana ;”Ces jeunes Colombiens vivent dans des caves, reçoivent une mauvaise nourriture, vivent dans de mauvaises conditions et ne sont pas soutenus. Souvent, ils arrêtent de faire du vélo”

Nairo Quintana leurs conseillent de rester en Colombie et ne pas croire les agents européens.

Nairo Quintana: “Il n’y a aucune hâte à aller en Europe. Ici, en Colombie, les jeunes sont parfaitement formés. Donc : restez calme, faites confiance aux capacités des gens d’ici et terminez l’école avant de quitter la Colombie. Mon conseil est de s’assurer de commencer la catégorie U23 (espoirs) en Colombie et de rouler ensuite dans la même catégorie en Europe pendant quelques années encore. Certains veulent passer directement des catégories de jeunes au WorldTour. Ce n’est pas possible. Seules des exceptions comme Egan Bernal peuvent se permettre de le faire”