Cyclisme international Cyclo cross Divers

Mathieu van der Poel : “Nino Schurter était l’adversaire le plus difficile à battre”

Mathieu van der Poel (Alpecin Fenix) va de nouveau combiner la route et le VTT sur cette fin de saison. De toutes les disciplines du vélo, le néerlandais a eu souvent de belles joutes face à  Wout van Aert en cyclocross. Pourtant, ce n’est pas son adversaire le plus difficile pour le champion batave. C’est ce qu’il a confié à Shimano pour une interview pour la marque

Mathieu van der Poel; “Je pense que Wout van Aert est mon adversaire le plus important, le coureur contre lequel j’ai toujours dû me battre. Mais pour moi, Nino Schurter était peut-être l’adversaire le plus difficile à battre. Parce que ça m’a pris tellement de temps. Dans sa discipline, le VTT, il se distingue vraiment”.

Pour moi, battre Nino (un instant de silence)…En VTT,  si vous le battez, vous gagnez alors la Coupe du monde. Cela en dit assez sur son niveau. C’était très cool de faire ça”.

Sa plus belle victoire: l’Amstel? 

Van der Poel: “On me l’a demandé de nombreuses fois, alors j’y ai beaucoup réfléchi. Cela reste une question difficile, mais je mets définitivement l’Amstel Gold Race en tête. Ensuite, cela devient plus difficile, parce que je doute entre mon premier titre mondial à Tábor (2015) durant ma première année en tant que pro ou le championnat du monde que j’ai récemment gagné à Dübendorf, parce que c’était sur un parcours très difficile et que c’était l’un de mes meilleurs jours sur le vélo”.

Sa première victoire de VTT cross-country lors de la Coupe du monde de VTT contre Nino Schurter.

Mathieu van der Poel: “Cela reste un moment spécial car cela faisait trois ans que j’essayais de gagner une manche de Coupe du monde. Je ne pense pas avoir jamais dû attendre aussi longtemps pour une victoire dans une discipline.

J’ai vraiment dû m’entraîner autrement pour battre Nino Schurter . Pour moi, c’était un jalon que je chérissais depuis longtemps et dont je suis toujours très fier”.