Cyclisme international

Tom Boonen : “Mathieu van der Poel n’a pas peur de finir 2ème”

Dans le magazine “Cyclist“, Tom Boonen (4 Paris Roubaix et 3 Tour des Flandres) a accordé une longue interview. Il parle de Mathieu van der Poel et ne tarit pas d’éloge à son sujet. Comme lui, le jeune néerlandais n’hésite à jeter toutes ses forces dans une bataille, quitte à la perdre comme sur le dernier championnat du monde ou le dernier tour des Flandres.  Selon le champion Belge, “dans un cyclisme “vieille école”, MVDP fait ouvrir les yeux aux autres parce qu’il aborde les choses différemment

C’est  ce “tout ou rien” qui donne le plus de satisfaction.

Tom Boonen; “Je ne veux pas me comparer à Mathieu van der Poel. Mais s’il y a une chose que je vois en nous deux, c’est notre façon de faire la course. Il jette tous ses atouts  et n’a pas peur de finir deuxième. C’est  ce “tout ou rien” qui donne le plus de satisfaction.

Si vous regardez mon dernier tour des Flandres. Au lieu d’essayer de m’échapper sur le Kwaremont, nous avons roulé à bloc sur le Mur, situé à une centaine de kilomètres de l’arrivée. Du coup, le peloton s’est brisé en plusieurs morceaux et nous nous sommes retrouvés avec une quinzaine de coureurs devant. Ils pensaient que nous ne resterions jamais devant par la suite, mais ça a marché parce que Gilbert a gagné”.

Il (MVDP)  ouvre les yeux des gens parce qu’il aborde les choses différemment

L’année dernière, sur le Tour des Flandres, Boonen était sur le Kwaremont, en tant que spectateur. Il a vu la chute de Mathieu van der Poel puis la façon dont il est revenu par la suite

“Je l’ai vu  essayer de revenir après sa chute et sa vitesse était incroyable. C’est un grand coureur. Il fait ouvrir les yeux aux autres parce qu’il aborde les choses différemment. Le cyclisme est un peu “vieille école”, même maintenant. Mathieu court avec une grande intensité et il est aussi un peu fou. Tout récemment, il est allé skier pendant une semaine après la saison de cyclocross. Et cela pendant que ses concurrents faisaient des courses”.