Cyclisme international

Floyd Landis : “J’espère que Lance trouvera un peu de paix dans sa vie”

Lance Armstrong a donné une série d’interview à la réalisatrice Marina Zenovich sur ces dernières années. Ce documentaire, qui en résulte, sera diffusé sur la chaine américain ESPN le 24 et 31 mai prochain. Elle y décrit un homme cruel, ambitieux et surtout capable de déglinguer la carrière de tous ceux qui se mettaient en travers de son chemin.

Son ancien coéquipier et compatriote Floyd Landis en a fait les frais, cette semaine, avec cette cinglante remarque;  “Cela pourrait être pire, je pourrais être Floyd Landis, qui se réveille tous les jours comme une merde”.

Floyd Landis, disqualifié du Tour de France 2006 après avoir été testé positif à la testostérone, n’en veut pas à Lance Armstrong… Au contraire, il le plaint et déclare qu’il n’a jamais vu un coureur aussi fort et doué mais qu’il voulait toujours en faire plus comme il l’a déclaré à Cyclingnews

Floyd Landis; “J’ai une certaine empathie pour lui parce que j’ai vécu une véritable humiliation publique et ça fait mal. Vous voulez blâmer quelqu’un et parfois il est plus facile de trouver la chose ou la personne la plus évidente pour ça. Il peut me blâmer…

Sur le dopage, je n’y arrivais plus. Il fallait que je sois honnête. Il n’est évidemment pas content de ce que j’ai pu déclaré par la suite . J’espère qu’il trouvera un peu de paix dans sa vie. Je n’ai plus d’animosité contre lui.”

Après être passé aux aveux pour dénoncer le système de dopage au sein de l’US Postal , Floyd Landis a aussi aidé le FBI (en 2011) qui poursuivait Armstrong pour fraude fiscale. Le gouvernement fédéral est intervenu en tant que codemandeur auprès de Floyd Landis lors du procès.  En avril 2018, l’affaire a été tranchée : Landis a finalement obtenu 1,6 millions de dollars. Il a alors créé son équipe continentale avec cet argent par la suite. 

Floyd Landis; “Je n’étais pas sûr que quelqu’un me croirait (…)  L’approche de Lance à la vie n’est rien d’autre que l’excès, n’est-ce pas ? C’est un fan de Hunter S Thompson (journaliste américain qui écrivait sur l’ultra-subjectivité, fortement égocentrique mais une plume féroce et à un fort engagement politique) … Donc si tu te bats avec un gars comme ça, tu dois te battre avec tout ce que tu peux avoir pour le faire.

Alors je me suis dit, j’ai besoin de gens costauds de mon côté (le FBI). . . Je savais que le gouvernement fédéral serait probablement plus enclin à se pencher sur la question.”

Une expérience très traumatisante, cette humiliation publique

“Le temps est passé depuis  et ça devrait aller. C’était une expérience très traumatisante pour moi, ce niveau d’humiliation publique a été très dur pour moi”.

Est il capable de reparler un jour  à son ancien ami et coéquipier?

Floyd Landis;  “Je ne sais même pas par où je commencerais (…) Je suis l’une des rares personnes qui peuvent s’identifier directement à ce qu’il a vécu et je pense qu’il serait peut-être cathartique d’en parler. Honnêtement, je ne pense qu’il y ai une forte probabilité que cela se produise.”

 Un athlète extraordinairement doué et le meilleur cycliste avec lequel j’ai jamais couru

Floyd Landis; ” Lance était un athlète extraordinairement doué et le meilleur cycliste avec lequel j’ai jamais couru. Il se démarquait même parmi le top des coureurs. Nous avons tous des défauts et il est évident que le sien a été de faire plus que quiconque ne le voudrait, mais il n’était pas comme tout le monde.

Je ne m’attendrais jamais à ce que le monde puisse se mettre à ma place ou à la place de Lance, mais il y a beaucoup plus qu’un seul “méchant” qui a drogué un tas d’autres personnes.  C’est compliqué tout ça. Lance était aussi cet enfant, il rêvait de faire des courses de vélos et ne réalisait probablement pas dans quoi il mettait les pieds”.