Cyclisme français Cyclisme international

l’UCI annonce un plan d’austérité au sein de son organisation

L’UCI vient d’annoncer d’importantes mesures d’austérités au sein de son organisation. L’Union cycliste internationale connaît des difficultés financières en raison de l’épidémie de coronavirus qui frappe le monde. 

650 demandes d’organisateurs de courses ont reporté ou annulé des courses. Pour l’instant, rien n’est prévu avant le 1er juin au moins mais les courses prévues en août ont déjà été annulées. Par solidarité, l’UCI a décidé de rembourser les frais d’organisation, que les organisateurs de course versent à l’UCI.

L’une de sources d’apport financier de l’UCI est la taxe d’organisation. En déplaçant les Jeux olympiques de Tokyo à 2021, les revenus des Jeux olympiques seront également retardés. L’UCI contribue à l’organisation des Jeux Olympiques de cyclisme qui représenté une source importante de revenus. 

Message de David Lappartient (Pdt de l’UCI)

“L’inactivité frappe les athlètes, les équipes, les organisateurs, les partenaires et la grande majorité des personnes et des organisations qui contribuent à la vitalité de notre sport, dans toutes ses disciplines.

L’UCI, l’organe directeur du cyclisme, n’a pas été épargnée, loin de là. Le report des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, la multiplication des reports et annulations d’épreuves du calendrier international de l’UCI, et l’incertitude qui pèse sur la deuxième partie de la saison ont un impact important sur notre sport en général et sur notre Fédération en particulier.

Il est temps que la famille du cyclisme se mobilise et prépare ensemble notre sport à se remettre de cette crise sanitaire et économique qui l’a frappé. Chacun de nous est appelé à être uni, responsable et fort. C’est pourquoi l’UCI a pris des mesures drastiques qui devraient lui permettre de résister à la tempête. Ces choix sont difficiles mais nécessaires si nous voulons reconstruire le cyclisme de l’après-Covid-19”.