Cyclisme français Cyclisme international

Philippe Gilbert : “Pourquoi ne pas profiter de ce temps pour réviser le calendrier cycliste ? “

Le champion Belge Philippe Gilbert (Lotto Soudal) a tenu une chronique sur Sudinfo.be. Il parle de sa façon de s’entrainer sous les mesures sanitaires imposées en raison de la pandémie mais il émet aussi une idée : celle de remettre à plat le calendrier pour diverses raisons

Philippe Gilbert (à Sudinfo.be ): “Après Paris-Nice, en sachant que nous n’aurions plus de compétition pendant un mois au minimum et c’est parti pour que cela soit beaucoup plus long, j’avais déjà discuté avec mon entraîneur pour établir un plan de travail qui est donc un service minimum.  10 à 15 h de vélo par semaine et le plus souvent sur rouleaux. c’est tout ce qu’on peut faire pour « casser la condition ».

C’est embêtant car vous laissez tomber des mois de travail. C’est comme si on disait à un étudiant à la fin de son blocus que ses examens seraient reportés sine die. Cela signifie qu’il aura tout oublié, qu’il devra réétudier. C’est la même chose pour nous : lorsque nous aurons une date pour la reprise de la compétition, on reprendra l’entraînement intensif comme en plein hiver (…)

La proposition de Philippe Gilbert

“Pourquoi ne pas profiter de ce temps pour réviser le calendrier cycliste ?

“Peut-être devrions-nous profiter de cette occasion pour revoir le calendrier. En partie à cause du changement climatique, nous constatons que le mois de novembre est devenu beaucoup plus doux. Pourquoi ne pas tenir compte de cette période et participer aux courses plus tard

C’est plus que jamais le moment d’essayer quelque chose. Le cyclisme s’est obstinément tenu aux mêmes dates depuis si longtemps”.