Cyclisme français Cyclisme international

Les propositions de Patrick Lefevere : “Un Tour de France sur 2 semaines, de toute façon le vainqueur sera le même”

Patrick Lefevere (Deceuninck Quick Step) ne cache pas son inquiétude quand à l’avenir du cyclisme cette saison. La pandémie lui a déjà couté 500 000 euros et aucune rentrée d’argent n’est prévue. Il tient donc à ce que le tour de France se fasse même sur 2 semaines. 

L’idée de la ministre des sports Roxana Maracineanu, un tour de France à huis clos, lui semble irréalisable. 

Rallonger la saison d’une semaine, il ne juge pas ça vraiment sérieux comme il l’a déclaré à Sporza

Patrick Lefevere; “Un tour sans public? Je ne vois pas comment cela pourrait fonctionner. Mais en fin de compte, bien sûr, je préfère un tour sans public que pas de tour. Le gouvernement français devra prendre ses responsabilités et garantir que tout et tout le monde soit exempt d’être positif au corona”

Les propositions de Patrick Lefevere

“Je réduirais la durée du tour à deux semaines. Je pense que personne n’attend un tour de France normal de trois semaines. Le gagnant sera de toute façon le même.

Je vois que le championnat du monde de septembre, en Suisse, est très difficile. Alors pourquoi ne pas organiser, le dimanche précédant la course sur route, Liège-Bastogne-Liège masculin ou la Flèche Wallonne ? La semaine wallonne avant les championnats du monde le. Et les classiques flamandes la semaine suivante”.

Pas de relais d’équipe mixte, n’est-ce pas ? Nous avons déjà assez de soucis en tête.”

Pas question de prolonger la saison d’une semaine. 

“Prolonger la saison d’une semaine et y mettre tous les monuments ? Ressaisissez-vous ! J’entends tout le monde dire que la saison sera prolongée jusqu’au 31 octobre. Permettez mon d’en rire  un moment, car cela durera jusqu’au 21 octobre, jusqu’au Tour de Chine inclus.

Allez, on va redevenir un peu normal

Je peux vous assurer que peu de coureurs veulent y courir là bas, même si c’est une obligation. Nous allons donc prolonger la saison d’une semaine … et l’UCI doit encore s’adapter aux monuments et aux grands tours ? Allez, on va redevenir un peu normal”.