Cyclisme français Cyclisme international Divers

Patrick Lefevere : “Il n’y a plus de championnat d’Europe ni les Jeux… Je suis réaliste”

Plusieurs équipes ont mis leurs personnels en chômage pour raison économique en raison de la pandémie mondiale. C’est aussi le cas dans la meilleure équipe du monde UCI, le team Deceuninck Quick Step. Patrick Lefevre l’a expliqué au site Sporza. 

Il émet même des doutes sur la tenue du Tour de France. 

Patrick Lefevere  (à Sporza) ; “Notre directeur financier Geert Coeman se penche sur la question, également en consultation avec nos sponsors. Nous comptons un peu sur leur bonne volonté et leur confiance dans notre équipe

Jusqu’à ce jour, tout le monde était payé, mais depuis, la situation a changé. Dans cette équipe, nous faisons appel à 10 mécaniciens et autant de soigneurs, qui n’ont plus de travail. Pour une grande partie d’entre eux, les salariés, nous sommes déjà passés au chômage économique. Je ne vais pas le nier. En tant qu’entreprise, vous vous adaptez à la réalité du jour”.

Le tour de France? 

“Il n’y a pas de coupe d’Europe (foot), pas de Jeux olympiques… Je ne suis pas pessimiste, mais je suis réaliste. Tout le monde le sait. Alors, comment pouvez-vous garder le tour ? Bien sûr, je veux que cela continue, mais pour l’instant, nous n’avons pas de nouvelles en tant qu’équipe”.

Contrairement à ce qu’avait annoncé le Parisien, les équipes n’ont aucune nouvelle d’ASO.

“J’ai lu ça aussi. Mais depuis la dernière communication d’ASO, concernant l’annulation de la dernière journée de Paris-Nice, je n’ai pas eu de nouvelles d’eux. Il n’y a pas encore eu de communication au sujet du Tour, du moins pas avec notre équipe

J’aime entendre tout cela, mais pourquoi le tour pourrait-il continuer alors que d’autres événements sportifs ne le peuvent pas, comme les championnats d’Europe ou les Jeux ? Est-ce peut-être plus important ? Bien sûr, j’aimerais que le Tour continue, même un Tour “léger”. Tant qu’il y aura une course, mais cela fonctionnera-t-il encore ?

Tout le monde se demande quand la course va reprendre, mais c’est une question secondaire en soi. Pour l’instant, nous avons d’autres chats dans le monde pour faire face à ce virus.”