Cyclisme français Cyclisme international

Mathieu van der Poel : “C’est une décision très triste mais compréhensible, la santé avant tout”

Il en avait fait l’un de ses objectifs principaux, Mathieu van der Poel (Alpecin Fenix) a été attristé de voir les JO remis à l’année prochaine. Mais il comprend parfaitement et reste d’accord avec cette décision : “La santé avant tout” comme il l’a déclaré au Het Nieuwsblad. 

L’année prochaine, il devra choisir entre un Grand Tour ou les Jeux Olympiques 

Mathieu van der Poel (au Het Nieuwsblad); “C’est une décision très triste, mais compréhensible. La santé passe avant tout. D’un autre côté, j’ai un sentiment amer. Il y a quatre ans, nous avons élaboré un plan en vue des Jeux de Tokyo, et ce plan est en train de tomber à l’eau”.

Sur le plan psychologique ; 

“Ce n’est pas facile mentalement si vous vous entrainez à cela depuis quatre ans, mais c’est le cas pour tous ceux qui ont travaillé à long terme pour atteindre un objectif pendant cette période. Pour l’instant, on ne sait pas non plus très bien quand nous allons reprendre la route. Je vais rester occupé pour le moment, mais bien sûr je ne peux pas faire de vrai plan, bien qu’il y ait quelques pistes”.

Les pistes pour remplacer les JO : Le VTT

“Par exemple, j’espère que les championnats du monde de VTT à Albstadt (26-28 juin, ndlr) se poursuivront comme prévu.

Qu’en est-il des Jeux olympiques de 2021 ? Il est difficile de se projeter dans l’avenir. En premier lieu il faut attendre de voir quand ils laisseront les Jeux avoir lieu. J’espère que ce sera la même période, afin que je puisse d’abord terminer la campagne de classiques, comme prévu maintenant.

Un inconvénient est que je pourrais avoir à choisir entre les Jeux olympiques et un grand tour. Mais il est certain que je continuerai à faire du VTT pour le moment. Nous verrons le reste plus tard”.