Cyclisme français Cyclisme international

L’ancien président de l’UCI doute de la tenue du Tour de France et propose un plan d’urgence

A 68 ans, l’ancien prédisent de l’Union cycliste internationale UCI de 2013 à 2017, Brian Cookson propose un plan d’urgence pour sauver une saison déjà bien compromise.

Le Britannique pense que le tour de France n’aura pas lieu. Il en serait même surpris en regard de la situation sanitaire actuelle qui sévit en Italie, France et Espagne.

Il sera sûrement accueilli avec suspicion dans le monde du cyclisme professionnel mais nous vous en diffusons les 4 messages twitter qu’il vient de publier.

Brian Cookson;

“Apparemment ASO dit actuellement que le tour pourrait avoir lieu aux dates prévues mais sans villages de départ, caravane publicitaire, etc. Je serai très très surpris si cela se produit, étant donné la situation en France en ce moment. Mais si la situation s’améliore suffisamment, alors…

Si les Jeux olympiques sont déplacés en octobre ou même en 2021 (ce qui va avoir lieu), le calendrier permettra un Tour de France raccourci, fin juillet ou début août. Un tour de deux semaines ferait place à un tour d’Italie en septembre, qui serait également raccourci à deux semaines. La Vuelta, également réduite à deux semaines, pourrait alors avoir lieu en octobre. Les classiques du printemps peuvent également être déplacés à l’automne. Les monuments annulés (Milan-Sanremo, Tour des Flandres, Paris-Roubaix et Liège-Bastogne-Liège) peuvent alors être parcourus entre les grands tours, les petites courses pouvant éventuellement être courues le mercredi, même pendant les grands tours”.

Une seule grande condition à son plan. ” Que La situation sanitaire en Espagne, en France et en Italie doit s’améliorer radicalement. Ce qui n’est pas encore le cas. Sinon, toute la saison pourrait bien être perdue”