Cyclisme français Cyclisme international

Julian Alaphilippe ; “Je pense aux victimes qui sont malades avec la famille en détresse”

Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick Step) a donné une interview  à France TV Sport. Après l’annulation des classiques, le Français se prépare au pire pour le calendrier 2020. Si le tour de France n’a pas lieu, il pense que  “ce serait terrible pour le cyclisme et le sport en général“. 

Mais face à ce virus, il pense aux victimes et à leurs familles. Il sait qu’il n’est pas le plus à plaindre comme il l’a déclaré au média France TV. 

Julian Alaphilippe (France TV Sport)”Peur ? Non. Mais je me prépare à toute éventualité, je dois être prêt pour chaque situation. Personne n’a imaginé que les classiques allaient être annulés, que le Tour de France et les Jeux olympiques soient en suspens. Je préfère me préparer au pire, en me disant que les courses seront organisées plus tard que prévu (…) Je pense aux victimes qui sont malades avec la famille en détresse. Je sais que je ne suis pas le plus à plaindre, j’attends juste de refaire du sport…”

Une année sans tour de France?

 Franchement non, ça serait terrible pour le cyclisme et le monde du sport en général.