Cyclisme français Divers

Matthew Teggart (AC Bisontine) : “Le cyclisme est un sport extrêmement dur où il n’y a aucune compassion pour les faibles”

A 24 ans, l’Irlandais Matthew Teggart revient dans le monde amateur français avec l’AC Bisontine, son club de coeur. 4 ans passés chez les pros avec an Post Chain Réaction, Team  Wiggins et EVO Pro Racing, il a acquis une solide expérience sur les courses internationales. 

Blessé et opéré la saison dernière, l’irlandais n’a pu s’exprimer pleinement et montrer son potentiel, lui qui avait porté le maillot jaune sur le Tour d’Irlande et remporté une étape sur ce tour. 

Le voilà donc de retour chez Pascal Orlandi à l’AC Bisontine avec un objectif ; Gagner autant que possible et repasser professionnel. 

Matthew Teggart ; “Le choix de l’AC Bisontine a été très facile pour moi, car j’ai déjà fait partie de cette équipe, il y a 4 ans maintenant. J’en avais gardé de grands souvenirs et j’ai adoré mon temps avec l’Amicale. C’est beaucoup plus familiale que dans les équipes professionnelles. Ils sont très serviables et accueillants et bien sûr ils fournissent tout ce dont vous avez besoin pour participer aux courses.

Je n’aurais pas trahi l’AC Bisontine et je ne serais  jamais allé  dans une autre équipe française

Le système mis en vigueur en France et avec une équipe comme l’Amicale est presque meilleur que beaucoup d’équipes continentales étrangères et, comme je suis toujours resté très proche du staff, ils m’ont accueilli immédiatement et la décision de revenir ici a été très facile à prendre, je ne les aurais pas trahi et je ne serais jamais allé dans une autre équipe française, après tout, ils m’ont aidé énormément dans le passé. Ils ont toujours été là.”

Cette blessure t’a gâché la saison 2019?

“Oui, clairement. J’ai eu une année très difficile l’année dernière, avec une grosse blessure au dos qui m’a fait perdre toute l’année et une opération chirurgicale au final pour la soigner. Cela signifiait que je ne pouvais pas courir et donc que je ne pouvais pas me montrer dans les courses professionnelles et puis Evo Pro s’est arrêté et je n’ai pas eu la chance de trouver une autre équipe professionnelle.”

Avec Kristoffer Halvorsen, Kasper Asgreen, Matthew Teggart et Fabio Jakobsen sur le Tour de l’avenir 2017

Redevenir professionnel

Les objectifs pour 2020?

“Mes objectifs sont simples;  faire une belle saison ici en France et de gagner autant de courses  que possible. Je pense que j’ai atteint ce niveau maintenant et c’est ma chance de le prouver. J’espère une saison sans blessures ni accidents, car cela a été mon problème dans le passé. Avec un peu de chance, je veux être en mesure, à la fin de la saison, de redevenir professionnel.

3 ans dans le monde pro. Quels souvenirs en gardes tu ?

“J’ai beaucoup de bons souvenirs et d’expériences avec mes 3 dernières années chez les pros. Chaque année a été très différente, mais je les ai toutes appréciées et je me suis fait de très bons amis et de très bonnes relations.

J’ai acquis une grande expérience sur de très belles courses internationales  et j’ai gagné plus confiance en moi, sachant que je peux obtenir de bons résultats à ce niveau. C’est ce qui va certainement m’aider cette saison avec l’Amicale. J’espère pouvoir, aussi, partager mon expérience et mes connaissances avec les jeunes, ce serait bien.”

Avec son ami Mark Downey (à droite) qui roule sous les couleurs de Cotes d’Armor Marie Morin Véranda Rideau

Le cyclisme est un sport extrêmement dur, où il n’y a aucune sympathie ou compassion pour les faibles

Qu’est ce le cyclisme t’a apporté dans la vie de tous les jours?

“Le cyclisme est un sport extrêmement dur, où il n’y a aucune sympathie ou compassion pour les faibles. On est vite oublié quand on ne réussit pas.

Vous devez vous défendre et vous battre avec tout ce que vous avez. C’est beaucoup trop difficile si vous doutez de vous-même et si vous ne mettez pas tout votre temps et toute votre énergie dans ce sport. Vous devez faire beaucoup de sacrifices, mais je crois que cela en vaut la peine. C’est un beau sport, mais pas pour les faibles et vous pouvez en tirer de nombreuses leçons de vie. Il vous permet de mûrir rapidement et vous donne une bonne perspective et de solides bases pour la vie.”

PHOTO CASSANDRA DONNE PHOTOGRAPHIES