Cyclisme international

Remco Evenepoel : “Je veux pas être quelqu’un qui a du talent et qui le gâche”

Interrogé par Christophe Vandegoor sur  le Podcast de Sporza, Remco Evenepoel (Deceuninck Quick Step). Il parle de ses objectifs et de son avenir qu’il ne veut surtout pas gâcher

“Je ne veux pas être quelqu’un qui a du talent et qui le gâche”

Remco Evenepoel : “Suis-je vraiment conscient que je suis une “déviation positive” de la nature ? Je commence à m’en rendre compte de plus en plus, parce que de plus en plus de gens me disent que c’est spécial ce que je fais. Je prends aussi de plus en plus conscience que je dois tout en retirer au niveau des leçons. Il y a une possibilité que je puisse réaliser les choses dont je rêve. Même si la route est encore longue.”

“Ce que j’ai comme potentiel, je dois l’utiliser au maximum…Souvenez-vous que vous avez quelque chose de spécial et faites-en le meilleur usage. Il y a beaucoup d’exemples de personnes qui avaient beaucoup de talent et qui ont tout simplement tout gâché. Je ne veux certainement pas être ce genre de personne.”

Gagner des Grands Tours?

“Oui. Mon rêve d’enfance est de gagner les trois grands tours : le Tour, le Giro et la Vuelta. Les Grands Tours plus que les Monuments. Milan-Sanremo, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix ne correspondent pas vraiment à mes qualités. Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie le sont par contre”.

En terme de bonheur, c’est 11/10.

“Je suis vraiment heureux maintenant. En termes de bonheur, c’est 11 sur 10. Ce n’est pas parce que je me sens super bien avec l’équipe, que tout se passe bien à la maison et que je me sens bien sur mon vélo. Je suis vraiment heureux en ce moment. Je suis très impatient de commencer la saison, elle peut commencer.”

Comment qualifier sa vie actuelle?

” “Mon rêve”. Parce que ce que je vis en ce moment est un rêve. Je réalise que c’est aussi une histoire de vie unique. Je ne fais du vélo que depuis trois ans et je suis là maintenant. C’est fou…”