Cyclisme international

Alberto Bettiol : “Les mots de Remco m’ont fait mal”

Le vainqueur du Tour des Flanders, Alberto Bettiol, (EF Education First) en veut à Remco Evenepoel suite à sa critique sur twitter. Il l’a confié au site “tuttobiciweb.it

Enervé par la phrase de Bettiol dans l’interview d’après course ; “Où est passé la Quick-Step ?”, le jeune Belge avait répondu ; “Alberto Bettiol a étonnamment gagné le Tour des Flandresen 2019.”

Evenepoel avait même estimé que le coureur du team EF Education avait peu de respect pour la Quick-Step après l’arrivée.

“Ce n’était pas propre cette façon dont il a défié notre équipe. Nous avions presque tout gagné, mais il a quand même crié cela. Nous ne nous en soucierons pas, mais si Bettiol tente de s’enfuir à nouveau sur une course, nous ne le laisserons pas partir”

La réponse d’Alberton Bettiol ;

“Lorsque ma déclaration a commencé à circuler sur les réseaux sociaux, j’ai immédiatement appelé le manager de la DQS, Patrick Lefevere, pour m’excuser. Il a apprécié mon geste, a compris qu’il n’était pas de la mauvaise foi, il m’a rassuré sur le fait que l’affaire était close et m’a complimenté sur la victoire.

Je garde ce dernier comme l’un des plus beaux moments de cette journée. Recevoir un compliment de Lefevere n’est pas une sinécure.

Tout d’abord, personne ne m’a laissé partir ce jour-là, car personne ne vous offre rien comme cadeau dans le cadre du Tour des Flandres. Je reste calme, car je fais confiance à ce que Lefevere m’a dit. Les mots de Remco m’ont fait mal par contre…

Et deuxièmement, je veux rappeler à Remco, et je ne pense pas que ce soit une petite chose, qu’on m’a toujours appris à courir pour gagner, pas pour faire perdre quelqu’un. Avec ceci, je veux considérer l’affaire comme close.”