Cyclisme français Cyclisme international Divers

Pauline Ferrand-Prévot : “J’ai décidé d’arrêter le cyclisme sur route, la discipline que je préfère le moins”

A 27 ans, la Française Pauline Ferrand-Prévot a décider d’arrêter le cyclisme sur route. La championne du monde 2014 de la discipline préfère se consacrer au VTT et au cyclo cross. 

C’est ce qu’elle a annoncé au magazine américain VeloNews

Pauline Ferrand-Prévot; “J’ai décidé de dire au revoir au cyclisme sur route à plein temps. Je ne dis pas que je ne le ferai plus jamais, mais je peux dire que c’est la discipline que je préfère le moins ”

La championne du monde de cross country et de VTT marathon veut se consacrer entièrement aux disciplines qu’elle préfère. Le titre mondial en cross country au Mont Saint Anne l’a confirmé dans son désir. 

“Je me suis sentie très émue. J’étais vraiment heureuse de gagner là-bas et de redevenir championne du monde. Mais ce que j’ai le plus aimé, c’est que je me suis sentie physiquement et mentalement toute seule”.

Retour au cyclocross

La semaine prochaine, elle sera de retour dans les sous bois sur le cross d’Eckwersheim  après presque deux ans d’absence. Puis elle se rendra sur le Championnat de France et les Coupes du Monde à Nommay et à  Hoogerheide, en vue des Championnats du Monde de Dübendorf.

“Le cyclo-cross est proche de mon coeur. Physiquement, je peux augmenter mon intensité et, enfant, je faisais toujours du  cross en hiver. En hiver, c’est un peu plus difficile de s’entraîner, donc le cyclo cross me donne un beau but”.

Je sais que je ne le regretterai pas si je peux donner le meilleur de moi-même

 Les Jeux Olympiques de Tokyo

“Avec les Jeux qui arrivent, ça va être une année spéciale. Je veux juste reproduire la saison que j’ai eue en 2019 : le championnat du monde et les Jeux. Je sais que je ne le regretterai pas si je peux donner le meilleur de moi-même ces jours-là. Je ne peux pas nier que je pense à une médaille olympique, car c’est la seule qui me manque. Après Londres et Rio, je sais que c’est une course très spéciale.”