Cyclisme international Divers

Patrick Lefevere : “Indispensable moi? Le cimetière est plein de gens qui étaient indispensables”

A 64 ans, Patrick Lefevere a été élu pour la 3ème fois de suite, la 7ème au total, meilleur manager Belge. La retraite est pour bientôt et il cherche un digne successeur pour la Meute de Loups. Cigarette aux lèvres, il a répondu au journal Het Laatste nieuws. Indispensable, il n’en sait rien et répond simplement que nul ne l’est.

Patrick Lefevere; “Je n’envisage pas encore d’arrêter de fumer, même si je prendrai officiellement ma retraite en février.

On dit que l’équipe ne peut pas se passer de moi ? Je ne pense pas que ce soit exact. Le cimetière est plein de gens qui étaient indispensables. Mais j’aime toujours faire le job, c’est sûr. Le jour où ça ne sera plus le cas, je démissionne. Mais bien sûr, je me sens aussi responsable de tous nos employés, je ne les déçois pas. Je cherche un successeur et peut-être que ça a l’air un peu prétentieux, mais ce n’est pas facile.”

 68 victoires au compteur cette saison pour le WolfPack

Patrick Lefevere “Et encore une fois avec beaucoup de qualité. Pour moi, c’est beaucoup plus important que la quantité. L’Omloop, Kuurne, Strade Bianche, Milan-Sanremo, E3 Harelbeke, Scheldeprijs, Paris-Roubaix, Waalse Pijl, Clasica San Sebastian, des Grands tours. Bien sûr que ça aurait été amusant, un nouveau record. Rien que pour ce compte à rebours : “trois de plus, deux de plus, un de plus”. Mais ce n’était certainement pas notre but initial.”