Cyclisme international

Tom Pidcock a vendu ses équipements pour financer la plantation de 250 arbres

De plus en plus de jeunes se sentent concernés par l’avenir de leur planète. C’est aussi le cas du Britannique Tom Pidcock, 20 ans, qui vient de financé la plantation de 250 arbres grâce à la mise aux enchères de ses tenues de la saison.

Le jeune britannique sait que les déplacements en avion ont un impact négatif sur l’environnement. Les émissions de carbone (CO2) que génère  la saison d’un coureur (par les déplacements en avion ou en voiture) sont conséquentes selon Tom Pidcock. Il veut donc compenser cette erreur provoquée par son sport en plantant un maximum d’arbres. 

Derrière ce projet, on retrouve la petite amie du coureur et sa maman Sonja. Les arbres seront plantés au Cycloparc de Gravesend le 4 décembre prochain. 

Sonja Pidcock (à CyclingWeekly) ; “Tom est très conscient qu’il laisse une grande empreinte carbone avec les vols nécessaires à son travail. Il compense donc déjà ses émissions de carbone (CO2), mais il voulait faire quelque chose de plus compte tenu de la crise climatique actuelle.
Il voulait aussi faire bon usage de son kit de vêtements de la saison précédente, donc c’était un moyen idéal de récolter des fonds pour planter des arbres et faire deux bonnes actions en une.”

Sonja Pidcock encourage les membres de la communauté cycliste à donner un coup de main pour la plantation s’ils le peuvent le mercredi 4 décembre de 11h à 16h.

Tom Pidcock a refusé les contrats des équipes WorldTour, préférant mettre l’accent sur le plaisir de rouler notamment sur le Cape Epic VTT prochainement, puis sur plusieurs autres événements de VTT avant de repartir sur la route avec comme objectif le Baby Giro et le tour du Yorkshire .

Photo en tête AUDREY DUVAL PHOTOS