Cyclisme international

Egan Bernal : “J’aimerais faire les 2 Grands Tours : Giro et Tour de France”

Il est le premier Colombien à remporter le Tour de France, Egan Bernal (Team Ineos) a envie aussi de remporter le Giro d’Italia et le Tour de France, le fameux doublé. Le coureur du Team Ineos espère  être donc au départ du Giro d’Italia l’année prochaine. “J’aimerais faire les deux grands tours, même si c’est une combinaison très difficile” au journal AS.

Egan Bernal; “Ce que j’aimerais faire, c’est courir le Giro et ensuite aller au Tour. Je suis vraiment excité à l’idée de pouvoir courir le Giro. C’est une très belle course, j’y ai vécu deux ans, j’ai beaucoup d’amis et j’ai déjà couru le Tour…Faire les deux est très compliqué, mais si nous prenons la décision, nous pourrions bien le faire, même si je sais que c’est presque impossible. Malgré tout, je suis une personne très ouverte pour aller au Giro, au Tour ou sur la Vuelta…”

Le team Ineos tient compte de l’avis du coureur

Avec l’équipe, il est facile de choisir le calendrier  parce qu’elle tient compte de l’avis du coureur. Ils ne t’emmèneront jamais à une course à laquelle tu ne veux pas aller. D’autre part, nous devons tenir compte de l’avis des autres coureurs. Il y a Geraint Thomas, Chris Froome et maintenant Richard Carapaz, et ensemble nous devons trouver un programme idéal dans lequel nous nous sentons à l’aise  avec les courses et les rôles que nous devons jouer. Mais il y a beaucoup de communication et jusqu’à présent il n’y a eu aucun problème car avec Chris et Thomas c’est très facile de parler.”

Le cyclisme Colombien et le pari de Nairo Quintana

Egan Bernal; “C’est l’année où on aura le plus de coureurs (21 coureurs colombiens en WorldTour. Ce que nous devons faire, c’est soutenir ces jeunes à leur arrivée, qu’ils aient toutes les facilités qu’une équipe du World Tour peut leur offrir…

Pour Nairo, maintenant qu’il change d’équipe, je pense que cela va donner un nouvel air à sa carrière sportive, c’est quelque chose dont il avait besoin et je lui souhaite bonne chance parce que plus les Colombiens marchent bien, plus il y a de soutien pour les nouvelles générations.”