Cyclisme français Cyclisme international

Accusé de harcèlement, Frédéric Magné viré par l’UCI

Le Français Frédéric Magné, multiple champion du monde sur piste et directeur du Centre mondial du cyclisme à l’UCI à Aigle en Suisse, a été licencié par l’Union cycliste internationale. Le Français est accusé de harcèlement, d’abus de pouvoir et d’avoir “régné par la terreur”.

Selon un témoin, un ancien employé, le Français a utilisé une forme de terreur pour faire pression sur les employés par un comportement agressif et manipulateur, d’intimidation systématique et de menaces.

M. Magné a été durant dix ans l’auteur de faits s’assimilant à du harcèlement moral systématique auprès des cyclistes stagiaires comme des employés, d’abus de pouvoir et d’abus de biens sociaux.

On rapporte également qu’il a renvoyé des athlètes africains chez eux après qu’un coureur érythréen ait quitté le Centre mondial du cyclisme. Il aurait également omis de tenir compte des habitudes alimentaires des musulmans. Frédéric Magné aurait aussi forcé les cyclistes qui lui étaient confiés à nettoyer ses vélos et sa voiture personnelle, à leurs faire tondre la pelouse et emmener ses enfants à l’école.

Mathieu Blanc, l’avocat de Magné, nie ces allégations.