Cyclisme français Cyclisme international Divers

Le geste de Christophe Le Mevel et d’Alexis Renard pour les Cotes D’Armor Marie Morin Véranda Rideau

Alexis Renard (Cotes d’Armor Marie Morin Véranda Rideau) vient de signer  pour 2 ans avec  le team Israel Cycling Academy dont le club Breton en est la réserve. 

Le week-end dernier, les deux équipes s’étaient réunies sur Paris Tours avec Christophe Le Mevel (le champion devenu agent du coureur). Comme il nous l’avait confié l’année dernière, la moitié du pourcentage touché par ce dernier sur les contrats des jeunes coureurs (et sur la base du volontariat de l’athlète)  ira aux clubs amateurs qui leurs ont permis d’accéder au monde pro. 

Certaines équipes WorldTour ou conti-pro oublient souvent de remercier les équipes formatrices (et les bénévoles) qui ne voient même pas la couleur d’une paire de chaussettes en guise de remerciement pour les services rendus. Cette fois ci, un peu de reconnaissance aux bénévoles fait du bien à la gueule et apporte un peu de fierté au travail de ces passionnés.  

Christophe Le Mevel et Alexis Renard

Christophe Le Mevel; “Tout d’abord, je tiens à dire qu’ Alexis serait passé pro sans agent L’agent est qaund même comme une « assurance » pour le coureur mais aussi pour l’équipe.

Comme je te l’avais annoncé il y a un an, une part de mon pourcentage sera alors donné à son équipe formatrice, la moitié pour un néo pro et ensuite à définir si il fait carrière. Ca n’est peut être pas grand chose mais c’est une pierre à l’édifice. Il faut que chacun y mette du sien pour tenter se sauver nos clubs et cette modeste contribution annuelle est déjà peut être un pas en avant. En plus, de manière indirecte, sans que le coureur soit impacté financièrement, il pourra se dire qu’il contribue à la pérennité de son club.

J’étais coureur, j’ai commencé par cette base, elle est en danger, c’est ma façon de leurs rendre la pareille.

Un agent ne doit pas être là que pour se faire du fric, j’ai envie de casser cette image car il est un acteur essentiel entre le monde amateur et le monde pro. Chaque agent fait un travail incroyable pour les gars meme si ces derniers ne le voient pas forcément.

Notre rôle reste très important pour la carrière d’un coureur. Si nous, les agents, n’avons plus de clubs formateurs pour les équipes pros, c’est aussi notre métier qui sera amené à disparaître à l’avenir. Donc, il est de notre devoir de montrer que nous sommes là. J’étais coureur, j’ai commencé par cette base, elle est en danger, c’est ma façon de leurs rendre la pareille.

Ca sera la même chose pour tous les autres?

“Oui, et pour chaque club. Je m’occupe aussi de Théo Delacroix (champion de France Espoirs) et ce sera la même chose avec son équipe du CC Etupes qui touchera la moitié de mon pourcentage.”

Une reconnaissance qui fait du bien à tous, et surtout aux passionnés qui détectent et forment les jeunes comme le témoigne Mickael Leveau du team Cotes d’Armor Marie Morin

Mickaël Leveau ; “Christophe dit que ce n’est pas grand chose mais si, ça nous fait du bien un peu de reconnaissance. Je ne parle pas d’argent mais de considération. J’insiste aussi sur le fait que ce n’est pas que les Côtes d’Armor Marie Morin Véranda Rideau mais aussi toute les autres avant. Ce ne n’est qu’une première étape mais j’espère que les pros dans le futur n’oublient pas d’où ils viennent”