Cyclisme français Cyclisme international

Philippe Gilbert : “Je retiens de grands moments, de grandes victoires avec cette équipe”

Ca y est! C’était la der de Philippe Gilbert sous les couleurs de Deceuninck Quick Step sur le tour d Lombardie. Il n’a pas fait parti du groupe de tête. Il a essayé de survivre au Mur de Sormano et il a franchi l’arrivée.

Il y tenait, lui qui a remporté Paris Roubaix cette saison ainsi que 2 étapes sur le Tour d’Espagne et le tour de la Provence sous les couleurs du Wolfpack. Il s’est confié à RTBF. 

Cette édition a été très rapide et fort contrôlée par les équipes des grimpeurs, On a vu Bob Jungels essayer d’anticiper, mais c’était peine perdue. Il fallait attendre et essayer de survivre au Mur de Sormano, mais les vrais grimpeurs ont mis en route là, et il y a eu beaucoup d’écarts. Sur certaines éditions, il y a parfois un regroupement dans la descente, cette année, cela n’a pas été le cas C’était compliqué, mais je pense qu’il n’y avait que des grimpeurs devant, je n’ai vraiment aucun regret. Sur un parcours comme celui-là, le classement ne ment pas, et chacun est à sa place.”

“Je suis quelqu’un d’assez positif, et je retiens donc beaucoup de grands moments, de grandes victoires avec cette équipe Ce soir, cela se termine, mais il ne faut pas oublier que je vais continuer à m’entraîner avec ce maillot jusqu’au 31 décembre, même si les compétitions sont finies ! Ce n’est donc pas encore fini.”